18/04/2018 23:42
>>Santé et sécurité au travail : une entreprise sur 4 sans plan d'action
>>Améliorer la sécurité et l’hygiène au travail pour les jeunes
>>Approbation d’un programme sur l’emploi et la sécurité au travail

La FAO a appelé les gouvernements à renforcer la sécurité au travail dans l'agriculture et la foresterie, des secteurs dont les travaux nécessitent des efforts épuisants et qui comptent parmi les plus dangereux. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a publié des articles présentant plusieurs solutions visant à améliorer la santé et la sécurité des travailleurs, à l'occasion de la 6e Conférence internationale sur le génie forestier qui se tient en Nouvelle-Zélande. "Les facteurs de risque au travail sont nombreux pour les ouvriers des secteurs agricole et forestier et sont bien connus, cependant davantage doit être fait pour les réduire et les contrôler", a déclaré Jonas Cedergren, expert forestier au siège de la FAO, qui a présenté les publications. La FAO rappelle aux ouvriers et aux employés de boire assez d'eau chaque jour - plusieurs litres d'eau potable - et de consommer du sel car la sueur peut faire perdre jusqu'à la moitié de l'apport alimentaire journalier. Toujours d'après le rapport, les travaux qui nécessitent des vêtements de protection ont besoin d'une attention particulière. Certaines tronçonneuses utilisées par les forestiers conviennent au temps frais, mais dès les 20 degrés Celsius elles commencent à dégager un stress thermique que le corps ne peut compenser tout seul.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.