22/02/2019 22:27
L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) au Vietnam s'est engagée à aider le pays à contrôler la propagation de la peste porcine africaine (PPA), qui a récemment apparue dans les provinces septentrionales de Thai Binh et Hung Yên.
>>Le chef du gouvernement demande de contrôler en urgence la peste porcine africaine
>>Le virus de peste porcine africaine découvert à Hung Yên et Thai Binh

La PPA a récemment apparue dans les provinces septentrionales de Thái Binh et Hung Yên. Photo: Dinh Tuân/VNA/CVN

Pawin Padungtod, coordonnateur technique principal du Centre d'urgence pour la lutte contre les maladies animales transfrontières (ECTAD), a déclaré que la FAO mobilisait des ressources pour soutenir le Vietnam.

Il a souligné l'importance d'un rapport opportun sur les cas suspects et de la mise en œuvre du plan d'action national pour contrôler la maladie efficacement.

La coordination entre les éleveurs, les commerçants, les organes gouvernementaux et le public est très importante pour prévenir la propagation de la PPA au Vietnam, a déclaré Pawin Padungtod.

Il n'existe pas de vaccins efficaces pour protéger les porcs de la maladie, a-t-il estimé, notant que le virus de la PPA était très résistant et peut survivre pendant de longues périodes dans un climat très froid ou encore très chaud ainsi que dans des produits porcins quoi qu'ils soient secs ou cuits.

Prévenir la présence de PPA

Par conséquent, il a souligné que la garantie d’une biosécurité stricte dans les zones d’élevage de porcs pouvait prévenir la présence de PPA ainsi que protéger les éleveurs devant les pertes causées par ce virus.

La PPA est une maladie hémorragique virale contagieuse des suidés domestiques et sauvages. Elle est causée par un grand virus à ADN de la famille des Asfarviridae, qui infecte également des tiques du genre Ornithodoros. Elle ne constitue pas une menace pour la santé humaine, mais affecte le bien-être animal, engendre de graves pertes pour la production et l’économie et peut mettre en péril la sécurité sanitaire des aliments.

Dès la détection des épidémies de PPA par la Chine en 2018, la FAO a fourni un appui technique au Vietnam afin de mettre en place un plan d'action national visant à lutter rapidement contre le virus. Elle a également aidé le pays à évaluer les risques et à organiser un exercice d'intervention d'urgence contre la PPA dans la province montagneuse de Lao Cai (Nord).

En outre, la FAO a organisé des séminaires régionaux sur la prévention de la PPA à l’intention des cadres vétérinaires du Vietnam, du Laos, du Myanmar et de Chine, dans le but de prévenir la propagation de la maladie en Asie du Sud-Est.

Récemment, le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural a confirmé l’apparition du virus de la PPA dans le Nord: deux élevages porcins dans deux communes de la province de Hung Yên, et six autres dans une commune de la province de Thai Binh. Le risque de propagation de la PPA qui porterait préjudice à la filière d'élevage dans les temps à venir, est énorme.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam