07/02/2020 23:15
Le Vietnam est devenu l’une des économies à la croissance la plus rapide et les étoiles brillantes de l’ASEAN, et la double responsabilité diplomatique en 2020 offre une opportunité rare pour le Vietnam, a estimé jeudi 6 février l’Eurasia Review.
>>Le Vietnam promeut les efforts communs de l’ASEAN face à l’épidémie
>>Le Vietnam assume avec succès la présidence du Conseil de sécurité 

Vue générale de la réunion des hauts officiels (SOM) des pays de l'ASEAN, tenu le 16 janvier dans la ville de Nha Trang, province de Khanh Hoa au Centre. 
Photo : Tiên Minh/VNA/CVN


Cette année, le Vietnam est confronté à un calendrier diplomatique dense, avec sa présidence de l’ASEAN coïncidant avec sa mandature de membre non permanente du Conseil de sécurité des Nations unies, selon le Dr Frederick Kliem de la S.Rajaratnam School of International Studies (RSIS) de l’Université technologique de Nanyang, basée à Singapour.

Cela pose des défis logistiques pour le pays, a-t-il dit, ajoutant que cette double responsabilité diplomatique offre également une rare opportunité à Hanoi de présenter une politique étrangère bien coordonnée et d’obtenir un impact maximal.

En particulier, Hanoi devrait tirer parti de l’agenda de l’ASEAN au niveau mondial aux Nations unies, ce que les anciens présidents de l’ASEAN ont fait avec un succès remarquable, a-t-il indiqué.

Il a noté que le Vietnam pourrait tenter de définir de nouvelles orientations pour les mécanismes dirigés par l’ASEAN, y compris le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS) et la Conférence des ministres de la Défense de l’ASEAN (ADMM) et qu’il y aura des efforts pour faire avancer les approches intersectorielles et interpilaires pour mieux coordonner et relever les nouveaux défis de sécurité au sein de ces forums.

Au sein du pilier de la Communauté économique de l’ASEAN (AEC), le Vietnam cherchera à promouvoir des partenariats intra-aséaniens spécifiques pour le développement durable afin de stimuler le commerce et l’investissement intra-aséaniens et les mesures de développement durable de l’ASEAN, a-t-il déclaré.

Dans le cadre de la Communauté socioculturelle de l’ASEAN (ASCC), Hanoi tentera de sensibiliser l’ASEAN en cherchant à améliorer la sécurité sociale des citoyens les plus vulnérables de l’ASEAN, à promouvoir des mécanismes de coopération pour lutter contre les fausses nouvelles et à soulever l’idée de placer le symbole de l’ASEAN sur les passeports.

Compte tenu du rôle de plus en plus actif du Vietnam sur la scène mondiale et au sein de l’ASEAN, ainsi que de l’environnement régional et des problèmes difficiles, il y aura beaucoup à observer dans l’ASEAN en 2020 et le Vietnam est particulièrement bien placé pour faire avancer l’ASEAN, a-t-il conclu.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.