06/06/2020 13:30
Le ministère de l’Industrie et du Commerce collabore avec d’autres organes compétents pour mettre en œuvre des mesures de soutien aux entreprises exportatrices, en particulier via le Programme national 2020 de promotion commerciale.
>>Les tissus vietnamiens exportés en Indonésie sont exonérés des nouveaux droits douaniers
>>THACO exporte des semi-remorques aux États-Unis
>>Global Risk Insights : les accords avec l’UE vont profiter à l’économie vietnamienne

En 2019, le Programme national de promotion commerciale a contri-bué positivement à stimuler les exporta-tions, portant le chiffre d’affaires d’import-export du Vietnam à 500 milliards d’USD. Les produits vietnamiens sont présents dans plus de 200 pays et territoires, dont de nombreux marchés exigeants comme les États-Unis, l’Union européenne (UE), le Japon, la République de Corée..., et ce grâce à la participation des entreprises à des expositions et foires commerciales à l’étranger. Les résultats sont encourageants.

L’EVFTA ouvre de nouvelles opportunités pour les entreprises exportatrices du Vietnam.  Photo : VNA/CVN

Par exemple, en février 2020, l’Association vietnamienne des fruits et légumes (Vinafruit) a envoyé une délégation de neuf entreprises au salon Fruit Logistica à Berlin. Le stand vietnamien a accueilli de nombreux clients européens. En particulier, une société russe a conclu une commande de 3 millions d’USD avec des entreprises de la province de Binh Thuân (Centre). De plus, des compagnies américaines, canadiennes, arabes… ont signé des contrats d’achat de fruits du dragon et pomelos. Selon Vinafruit, la valeur totale des commandes et contrats signés par les entreprises vietnamiennes lors du salon à Berlin a augmenté de 50% à 100% par rapport à l’année dernière avec un chiffre d’affaires estimé à environ 15-20 millions d’USD pour les produits que sont fruits du dragon et de la passion, pomelos, pamplemousses verts, patates douces, mangues, litchis, pommes de lait et ramboutans, entre autres.

Développer les activités de promotion en ligne

Le Département de promotion commerciale a encouragé les localités, entreprises et organisations à développer des activités de marketing et de promotion de ventes en ligne dans le contexte de pandémie de COVID-19, a déclaré son directeur Vu Bá Phú. Elles sont invitées à mettre en œuvre des activités en la matière sur les plates-formes numériques, à développer les outils au service du commerce électronique et à stimuler l’application des technologies de l’information dans leurs opérations.

Dans le même temps, le Département renforcera fortement les programmes de promotion et les liens commerciaux en ligne entre les entreprises vietnamiennes et les partenaires étrangers. Vu Bá Phú a informé que le Département se coordonnerait avec les bureaux commerciaux du Vietnam et les conseillers commerciaux à l’étranger pour saisir des opportunités d’exportation et proposer des promotions appropriées. Il leur fournira une liste des marchés cibles et des marchandises à fort potentiel d’exportation établie par les localités et les associations de produits. Ensuite, ces bureaux fourniront des informations sur le marché vietnamien aux importateurs et distributeurs à l’étranger, en particulier au Cambodge, au Laos, au Myanmar et en Thaïlande. Entre-temps, le Département coopérera étroitement avec le Bureau commercial du Vietnam en Chine pour reprendre les activités de promotion commerciale sur ce marché après la fin de la pandémie.

Selon Vu Bá Phú, les difficultés existantes dans la production et les affaires provoquées par la pandémie de COVID-19 ont permis aux entreprises nationales de réorganiser leurs activités et de restructurer les marchés à l’export. Il a noté que son Département annulerait ou retarderait 49 projets dans le cadre du programme commercial national cette année, dont de grandes foires et expositions internationales sur les produits agroalimentaires et aquatiques, les textiles et les chaussures, dans le pays comme à l’étranger, ainsi que les principaux événements commerciaux internationaux au Vietnam et dans la région.

Rénover le mode de promotion

Dans le processus d’intégration économique internationale, le Vietnam a activement participé aux négociations et à la signature de nombreux accords de libre-échange avec des partenaires importants tels que l’UE, l’Union économique Asie - Europe, la République de Corée. En particulier, l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), en vigueur depuis début 2019, a créé un nouvel attrait pour les investissements étrangers et les activités de commerce extérieur. Toutefois, selon Vu Bá Phú, pour tirer parti des accords de libre-échange et promouvoir leurs avantages, les entreprises doivent activement s’adapter, innover et améliorer leur capacité de fabrication ainsi que la valeur des produits d’exportation afin de répondre aux exigences et goûts croissants des consommateurs. Si la pandémie de COVID-19 a fortement affecté la situation de la production et des affaires, c’est aussi l’occasion pour les industriels de rechercher des moyens de s’adapter et de trouver de nouvelles opportunités.

Presque tous les groupes économiques, les compagnies publiques et privées sont impactés. Les recettes de certaines entreprises ne représentent que 3-5% de celles du premier trimestre de l’année précédente. Par conséquent, il faut mettre tout en œuvre afin d’atténuer les dommages causés par le coronavirus. Afin d’endiguer les répercussions de cette crise, le ministère de l’Industrie et du Commerce a établi un plan d’action adapté à l’évolution des marchés étrangers. “Nous avons analysé les impacts de l’épidémie sur les marchés traditionnels du Vietnam et défini de nouveaux débouchés cibles”, a expliqué le ministre Trân Tuân Anh. Le Département de l’import-export (dudit ministère) encourage les entreprises vietnamiennes à se rapprocher des pays moins touchés par le COVID-19 et à reprendre des activités commerciales avec la Chine, la République de Corée et le Japon où l’épidémie est bien maîtrisée.

Les produits de la pêche figurent parmi les articles d’exportation phares du Vietnam.
Photo : Pham Kiên/VNA/CVN

Stimuler le marché domestique

“Le Vietnam doit se focaliser sur son marché domestique de près de 100 millions d’habitants et profiter au maximum des retombées des accords de libre-échange dont le CPTPP et l’Accord de libre-échange Vietnam - UE (EVFTA)”, a souligné le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Pour tirer le meilleur profit de l’Accord de libre-échange signé avec les 27, le Vietnam doit améliorer sa compétitivité à l’international et renforcer ses liens avec ses partenaires européens. En parallèle, il doit augmenter sa visibilité sur le marché domestique. “Afin d’être en mesure de concurrencer les produits euro-péens, le gouvernement a mis en place un programme de restructuration économique qui englobe l’industrie, l’agriculture et le secteur tertiaire. Le Vietnam doit se focaliser sur le marché domestique, ses chaînes d’approvisionnement et moderniser ses infrastructures”, a souligné le ministre Trân Tuân Anh.

Pour soutenir les entreprises frappées par la pandémie de COVID-19, le ministère de l’Industrie et du Commerce s’est engagé à supprimer 205 formalités administratives jugées inutiles en 2020. Le Département chargé du commerce électronique et de l’économie digitale s’applique à moderniser les outils informatiques et à développer un système d’approvisionnement national.

Thê Linh/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Le Vietnam figure parmi les pays les plus sympathiques au monde InterNations, réseau mondial pour les personnes résidant à l'étranger, vient de sélectionner les pays les plus sympathiques au monde, dont le Vietnam.