23/08/2018 10:06
À l’occasion de la 30e conférence diplomatique récemment organisée à Hanoï, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a souligné les grandes réalisations obtenues par le secteur et indiqué ses missions dans l’avenir.

>>La diplomatie contribue à renforcer le partenariat international
>>La diaspora vietnamienne, une ressource clé pour le développement
>>Promouvoir trois piliers pour une diplomatie intégrale et moderne


Le succès de l’Année de l’APEC 2017 a marqué un nouveau jalon dans le processus d’intégration internationale du Vietnam.
Photo: VNA/CVN

La conférence diplomatique, organisée pour la première fois en 1957, est devenue une activité politique importante permettant de mener à bien la politique extérieure du Parti et de l’État.

La 30e conférence diplomatique a eu lieu du 13 au 17 août dans le contexte où 2018 est une année charnière dans la mise en œuvre de la résolution du XIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam. Notre pays entre dans une étape décisive pour promouvoir de manière globale et synchrone son œuvre de Renouveau, en mettant en jeu toutes les ressources nécessaires à son développement rapide et durable. Par conséquent, le secteur diplomatique doit faire tout son possible pour mieux servir l’intérêt national.

Un monde en plein changement

Ces dernières années, le monde a évolué rapidement et profondément, créant de nombreux défis pour le pays et affectant directement sa sécurité et son développement.

Dix ans après la crise financière et économique mondiale (2008-2009), l’économie mondiale s’est redressée et est entrée dans un nouveau cycle de développement. En 2017, la croissance économique mondiale a atteint 3,6% et pourrait continuer à augmenter en 2018. Le commerce mondial a augmenté de 4,6%, le plus fort taux depuis 2011. Cependant, les risques financiers, le protectionnisme et le spectre de guerre commerciale sino-américaine ont des impacts négatifs sur le développement de l’économie nationale et mondiale.

    -----  188  -----

          Le Vietnam a établi des relations diplomatiques
avec 188 pays dont 27 avec lesquels un partenariat stratégique
ou un partenariat intégral ont été conclus.

                       ---------------------------------------------------------------------

La révolution industrielle 4.0 et les avancées technoscientifiques jouent un rôle moteur dans l’économie du savoir sous de nombreuses nouvelles formes telles que l’économie de partage ou l’économie numérique. C’est l’occasion pour le Vietnam de s’envoler et de réduire ses écarts de développement avec les nations développées.

Créer un environnement propice au développement

Suite aux politiques extérieures énoncées lors du XIIe Congrès du Parti, le secteur diplomatique a fait preuve de détermination et de souplesse dans le déploiement de ses missions, obtenant de grandes victoires réalisations et contribuant à la protection de la souveraineté nationale, au maintien de la paix, à la stabilité au service du développement, à l’intégration internationale et à la promotion de la position du pays.

Dans le contexte international instable, une attention particulière a été accordée aux conseils politiques et à la concrétisation de la ligne du XIIe Congrès du Parti.
Ces deux dernières années, le ministère des Affaires étrangères a soumis au Comité central au Politburo, au Secrétariat du Parti communiste vietnamien et au gouvernement de nombreux grands projets en matière d’affaires étrangères, dont l’option sur la mise en œuvre efficace du processus d’intégration économique nationale et d’élévation du niveau des relations extérieures multilatérales. Il s’agit d’options importantes pour assurer la mise en œuvre de la

Résolution du XIIe Congrès du Parti


Depuis 2016, grâce aux aides du ministère des Affaires étrangères, les localités de l’ensemble du pays ont signé 420 accords de coopération avec des pays étrangers.
Photo: Huyên Trang/VNA/CVN


Le Vietnam a renforcé et approfondi ses relations avec les pays voisins, ceux de l’ASEAN, les partenaires stratégiques, permettant de consolider la confiance et de resserrer les liens avec ceux-ci. Jusqu’à maintenant, le Vietnam a établi des relations diplomatiques avec 188 pays dont 27 avec lesquels un partenariat stratégique ou un partenariat intégral ont été conclus.

L’intégration internationale s’accélère en tous domaines, de même que le rôle actif du pays s’affirme au sein des forums régionaux et mondiaux.

En outre, le secteur diplomatique assume correctement son rôle de passerelle dans l’accélération de l’intégration économique internationale du pays et d’élargis-sement du marché. Le Vietnam a créé une zone de libre-échange avec une soixantaine de pays par le biais de 16 accords ad hoc.

Au niveau local, depuis  2016,  grâce aux aides du ministère des Affaires étrangères, les localités de l’ensemble du pays ont signé 420 accords de coopération avec des pays étrangers dans tous les domaines, posant les bases d’un nouvel élan pour que le pays entre dans une nouvelle phase de croissance, plus durable.

En tant que pays hôte du Forum de coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) en 2017, dans l’intérêt des habitants et entreprises, le Vietnam a choisi le thème "Création d’un nouveau dynamisme, promotion d’un avenir partagé", conforme aux intérêts communs des pays de la région, contribuant positivement à l’orientation vers une nouvelle période de développement.

Dans le cadre de ce forum, les ministères, branches  et localités ont signé avec des partenaires étrangers 121 accords de coopération, d’une valeur totale de plus de 20 milliards de dollars. L’Année de l’APEC 2017 fut un grand succès de la diplomatie vietnamienne, qui a permis de rehausser la position du Vietnam à l’international.

La lutte pour défendre la souveraineté et l’intégrité territoriales est toujours la tâche principale et transversale du secteur diplomatique. Ces dernières années, ce dernier a coopéré étroitement avec les ministères, les branches et les localités et avec d’autres pays pour bâtir une atmosphère de paix, amicale et stable, propice à la coopération.

La protection des intérêts  des Viêt kiêu (résidants vietnamiens à l’étranger) constitue aussi une tâche particulièrement importante. Les politiques en leur faveur sont déployées de manière synchrone, contribuant à la consolidation du bloc de grande union nationale et apportant plus de ressources au pays à partir des quelque 4,5 millions de Viêt kiêu.

Dans le processus d’intégration internationale, la préservation et la promotion de l’identité culturelle nationale font aussi toujours partie des priorités.

Ces réalisations ont  grandement contribué à l’œuvre d’édification et de défense du pays, et seront des bases solides pour la nouvelle période de développement qui s’annonce. Pourtant, il reste des défis à relever, demandant au secteur diplomatique de continuer ses efforts, d’être proactif et créatif pour mettre en œuvre la Résolution du XIIe Congrès du Parti. C’est pour cette raison que la 30e conférence diplomatique s’est concentrée sur quatre missions majeures.

Quatre missions majeures à déployer

Primo, continuer d’appréhender et d’évaluer l’application avec discernement de la Résolution du XIIe Congrès national du Parti sur les affaires extérieures et proposer des mesures de coordination pour promouvoir une synergie dans sa mise en œuvre.

Secundo, il faut anticiper l’évo-lution géopolitique mondiale et régionale au cours des trois à cinq prochaines années, avec une vision à 10-15 ans, afin d’identifier les opportunités et défis pour le pays, d’étudier certaines nouvelles orientations stratégiques concermant la diplomatie en vue du XIIIe Congrès national du Parti,
en accord avec le statut, la position et la force du pays.

Tertio, continuer de discuter des mesures globales et des modes de mise en œuvre afin d’accroître l’efficacité du processus d’intégration du pays, en particulier pour élever le niveau des activités diplomatiques multilatérales dans les années à venir et, en même temps, continuer d’approfondir les relations entre le Vietnam et d’autres pays, de consolider l’environnement de paix, et de stabilité au service de son développement.

Quarto, il faut renforcer l’appareil d’organisation et construire un contingent de cadres efficaces, à la hauteur des nouvelles exigences dans l’esprit des 6e et 7e plénums du Comité central du Parti du XIIe mandat.

Huong Linh/CVN






 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.