04/06/2020 00:31
La dette publique des Philippines a augmenté pour atteindre fin avril 2020 un record de 8.600 milliards de pesos (171,44 milliards d'USD), soit une augmentation de 1,5% par rapport à fin mars 2020, et de 11,2% par rapport à fin 2019.
>>Les économies asiatiques frappées de plein fouet par le coronavirus
>>La BAD approuve un prêt de 400 millions d'USD en faveur des Philippines

Le peso des Philippines.
Photo : VNA/CVN

Le ministère philippin des Finances a déclaré que les prêts du gouvernement philippin provenaient des sources nationales et étrangères pour compenser le déficit budgétaire qui devrait atteindre 1.560 milliards de pesos cette année, représentant 8,1% du PIB national.

Selon le ministère des Finances, l'augmentation de la dette publique des Philippines en avril 2020 était principalement due à l'émission d'obligations d'État dans le pays d'un montant estimé à 50,82 milliards de pesos.

Pendant ce temps, les prêts étrangers ont grimpé à 2.740 milliards de pesos, soit une augmentation de 2,7% par rapport à mars 2020, principalement en raison des prêts étrangers (environ 87,34 milliards de pesos) pour faire face à la pandémie de COVID-19.

En avril 2020, les Philippines ont obtenu un prêt de 1,5 milliard d'USD de la Banque asiatique de développement (BAD) pour promouvoir le programme de réponse à la pandémie de COVID-19, ainsi qu'un autre prêt de 200 millions d'USD pour d’autres projets d'aide à la protection sociale.

La Banque mondiale a également prorogé le prêt de 500 millions d'USD pour le 3e projet de prêt au service des politiques de développement sur la gestion des risques de catastrophes naturelles et un autre soutien financier de 100 millions d'USD pour le programmes de réponse d'urgence à l’épidémie de COVID-19 du ministère philippin de la Santé.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Thanh Hoa, une destination post-COVID sûre Après la distanciation sociale en raison de la pandémie de COVID-19, la province de Thanh Hoa a rouvert ses sites touristiques.