12/04/2021 22:25
Selon Forbes, la demande dépassant l'offre est l'une des raisons pour lesquelles les prix de l'immobilier dans certaines grandes villes du Vietnam maintiennent l'élan.
>>Top 10 des start-up vietnamiennes qui ont mobilisé le plus d’investissement en 2020
>>Forbes Vietnam : 50 marques vietnamiennes les plus "valorisées" 

Les clients étudient un projet immobilier en novembre 2020.
Photo : BDS/CVN

"Hausse des loyers des bureaux en 2020? Croissance du PIB en période de crise sanitaire mondiale? Cela semble impensable, à moins de vivre au Vietnam", a déclaré Philip Heller, opérateur de la société d'investissement basée sur New York Duo Holdings, sur Forbes, en discutant de la situation immobilière dans le pays.

Cet expert a souligné que le Vietnam a surpassé en 2020 tous ses concurrents régionaux en termes d'économie avec une croissance du PIB de 2,9%. Le marché immobilier vietnamien s'est fortement développé ces dernières années, la croissance économique a conduit à une augmentation des prix de l'immobilier. Lorsque les usines ouvrent et que les projets de construction reviennent, le marché immobilier vietnamien continue de prospérer.

Selon Forbes, la "star" du marché immobilier vietnamien est l'immobilier industriel, qui a profité du boom de la production. Ces dernières années, des entreprises comme Nike, Adidas et Samsung ont quitté la Chine pour le Vietnam en raison du coût croissant de la production chinoise et de la guerre commerciale avec les États-Unis. En conséquence, le chiffre d'affaires total des exportations du Vietnam vers les États-Unis a augmenté de 435% de 2010 à 2020. Le marché a également répondu à l'augmentation de la demande de production, lorsque le taux de location des parcs industriels à Hô Chi Minh-Ville a augmenté de 9% en 2019, puis de 10,6% l’année suivante, selon Cushman & Wakefield.

Pour le segment du logement, le pays a également un taux de croissance que Forbes qualifie de "sans précédent ces dernières années". La demande  en appartements a dépassé l'offre avec de nombreux nouveaux projets  vendus juste après l'ouverture. Selon Cushman & Wakefield, les prix des appartements à Hô Chi Minh-Ville ont bondi de 90% de 2017 à 2020.

Comme le reste du monde, l'année 2020 a dévasté le marché hôtelier vietnamien, le taux d'occupation fluctuant autour de 20 à 30%. Mais selon Forbes, les perspectives de l'immobilier de villégiature sont toujours bonnes, car le secteur du tourisme au Vietnam était en plein essor avant la pandémie. Le nombre de visiteurs internationaux est passé de 3,8 millions en 2009 à plus de 18 millions en 2019. Le Vietnam est devenu une destination prisée des étrangers.

Le gouvernement vietnamien encourage cette croissance en investissant massivement dans les infrastructures touristiques telles que la mise en chantier de l'aéroport de Long Thành près de Hô Chi Minh Ville avec un investissement total de 4,7 milliards d’USD, ouverture d’un nouveau terminal international à Dà Nang et, récemment, la proposition de Hanoï de construire un 2e aéroport pour anticiper la demande croissante au cours de la prochaine décennie.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi