04/01/2020 22:00
Le Sacha Inchi (Plukenetia Volubilis) est une plante grimpante originaire de la forêt amazonienne, appartenant à la famille des euphorbiacées.
>>Le thé de Tam Duong, "l’or vert" de Lai Châu
>>Pour une consommation responsable des plantes médicinales
>>Quang Ninh mise sur la filière des plantes médicinales

Le Sacha Inchi. Photo : VNA/CVN

Non, ne soyez pas découragés par cette introduction aux allures d’encyclopédie, nous n’allons pas vous infliger un cours de sciences naturelles !... Sachez juste que le Sacha Inchi (la "noix d’Inca", pour les intimes !...) a, outre celle d’être riche en protéine et en acides aminés essentiels, la vertu de pouvoir parfaitement s’adapter au climat de nos contrées…

Une bonne nouvelle, donc, notamment pour Trinh Thi Thanh Hoà, une jeune Tày de la province de Hoà Binh, qui en a fait son or vert.

Le Sacha Inchi produit des fruits en forme d'étoile. Ses feuilles, qui ont des formes de cœur, sont comestibles après cuisson. Voilà déjà deux bons points à mettre à l’actif de cette fameuse "noix d’Inca", puisque c’est donc sous ce nom-là qu’elle est avantageusement connue. Mais le Sacha Inchi a une troisième corde à son arc : l’huile de ses graines, une huile riche en protéine et en acides gras qui fait un excellent complément alimentaire. 

Titulaire d’un master en agriculture biologique, Trinh Thi Thanh Hoà compte bien faire de son village natal de Dà Bac un haut lieu de la culture de la noix d’Inca. Après avoir étudié la question sur le terrain, c’est-à-dire sur les hauts plateaux du Centre où l’on trouve effectivement des Sacha Inchi, elle est rentrée chez elle - dans la province de Hoà Binh donc - et s’est bravement attelée à la tâche sur 15 hectares de collines dénudées du district de Dà Bac. 

Trinh Thi Thanh Hoà (centre). Photo : BHB/CVN

"C’est en 2017 que je me suis lancée", se souvient-elle. "Au début, j’ai rencontré pas mal de difficultés, notamment pour trouver des crédits. C’est comme ça que j’en suis venu à créer une coopérative, ce qui m’a permis de profiter des prêts à taux préférentiel qui sont proposés par l'État dans le cadre du programme d'aide aux zones reculées peuplées d'ethnies minoritaires. Maintenant, ça y est : l’affaire est partie, bien partie même !... Vous savez, la noix d’Inca, c’est une plante très riche sur le plan nutritionnel, qui est utilisée aussi bien dans le domaine agroalimentaire que pour faire des produits pharmaceutiques et cosmétiques, alors forcément, il y a des débouchés !"

Des débouchés, c’est vrai, et du travail! Trinh Thi Thanh Hoà est en passe de gagner son pari. Non contente d’être désormais à la tête d’une plantation de 200 hectares, elle initie celles et ceux qui le souhaitent à la culture de la noix d’Inca. Son rêve? S’enrichir, bien sûr, mais aussi contribuer à offrir une vie meilleure aux femmes Tày…

"Il y a beaucoup de gens, maintenant, qui font de la noix d'Inca, en tout dans ce village. C’est une plante à cycles courts. Et qui dit cycle court dit rotation de capitaux…", dit-elle. Phu Tho, Ninh Binh, Gia Lai… Rares sont les provinces qui abritent des plantations de Sacha Inchi, au Vietnam. Mais comme l’union fait la force, Trinh Thi Thanh Hoà a décidé de coopérer avec les autres localités productrices de noix d’Inca, l’idée étant de développer de vastes zones de matières premières.    

"À partir de 2020, on va lancer des produits phares : l’huile de noix d’Inca, les graines de noix d’Inca torréfiées et séchées, la poudre de noix d’Inca… Que des produits à haute valeur économique ! Ça va faire un carton !", annonce-t-elle.  

C’est bien parti pour, en tout cas!... Prochainement, la coopérative de Trinh Thi Thanh Hoà va prendre contact avec l’Association des agriculteurs afin de créer une véritable chaîne de production propre à assurer l’écoulement des produits... Et nous n’en sommes qu’aux débuts, des débuts prometteurs et déjà couronnés de succès puisque Trinh Thi Thanh Hoà a vu son projet de culture de Sacha Inchi retenu pour la finale du concours des jeunes entrepreneurs ruraux. Affaire à suivre, donc…

VOV/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.