22/01/2020 18:23

>>Le séminaire ASEAN - R. de Corée sur les investissements dans le tourisme
>>La République de Corée et l'ASEAN intensifient leur coopération dans les douanes

La République de Corée a enregistré en 2019 une croissance de 2,0% de son PIB, soit le rythme le plus faible en 10 ans, et ce sous l'effet de la guerre commerciale sino-américaine et du ralentissement du marché des semi-conducteurs, a annoncé mercredi la Banque centrale sud-coréenne. La 12e économie du globe en termes de PIB avait eu en 2018 une croissance de 2,7%. La performance de 2019 est la pire depuis 2009, année où la République de Corée continuait de ressentir les effets de la crise financière mondiale. Le ralentissement de l'économie sud-coréenne est un défi pour un pays qui vient d'enregistrer une décennie de boom économique, mais dont la jeunesse peine désormais à trouver des emplois bien payés, sur fond de montée des inégalités. Le président de centre-gauche Moon Jae-in a été très critiqué pour avoir augmenté les dépenses publiques, mais aussi le salaire minimum qui a progressé de 30% en trois ans. La droite dénonce une hausse du coût de l'emploi qui serait contre-productive dans la lutte contre le chômage. Très dépendante des exportations, l'économie sud-coréenne a ralenti en raison de différents facteurs "comme la baisse des prix des semi-conducteurs", selon la Banque centrale. En raison de l'impact de la guerre commerciale sino-américaine sur le commerce mondial, les exportations n'ont progressé que de 1,5%, contre 3,5% au cours de l'année précédente. Les importations ont baissé de 0,6%.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.