11/10/2021 22:01
L'économie vietnamienne devrait se redresser progressivement à partir du quatrième trimestre 2021 et échapper à la croissance négative observée au troisième trimestre grâce au dynamisme des entreprises et aux efforts du gouvernement pour lever les obstacles auxquels elles sont confrontées, a estimé l'économiste Nguyên Bich Lâm, ancien directeur général de l'Office général des statistiques.
>>Chercher à atteindre le taux de croissance du PIB le plus élevé
>>Performances économiques : le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est
>>Moody's relève la note souveraine de l'Inde de négative à stable

Répondant à une interview de l'Agence Vietnamienne d'Information (VNA), Nguyên Bich Lam a noté que la quatrième vague de COVID-19 dans plusieurs zones industrielles du pays au troisième trimestre a causé de nombreuses difficultés au secteur des affaires qui génère 60% du PIB du pays.


La quatrième vague épidémique a épuisé le monde des affaires, a-t-il commenté, citant une enquête menée par l'Office général des statistiques en septembre qui a montré que 95% des entreprises ont déclaré avoir rencontré des difficultés. Pendant ce temps, 80% des entreprises participant à l'enquête ont constaté une augmentation du coût des intrants ; 54,2% ont signalé une augmentation des prix des matériaux ; 49,5% se sont plaintes de coûts logistiques plus élevés ; 33% ont rencontré une pénurie de main-d'œuvre et 40,8% ont fait face à un manque de matériaux de production, a-t-il noté.

Malgré une réduction de 6,17% du PIB du Vietnam au troisième trimestre, la Banque asiatique de développement (BAD) et d'autres institutions financières restent optimistes quant aux perspectives à moyen et long termes.

Selon l'économiste Nguyên Bich Lam, cet optimisme est basé sur la reprise de la demande intérieure, associée à un dynamique marché de consommation de près de 100 millions d'habitants, à la situation macro-économique stable du pays et au dynamisme de l'économie. En outre, le Vietnam est également membre de nombreux accords commerciaux multilatéraux et bilatéraux, a insisté l'économiste. De même temps, le gouvernement a déployé des mesures pour accélérer le décaissement des capitaux d'investissement publics, améliorant ainsi les capacités et l'homogénéité des infrastructures économiques.

Les investisseurs ont confiance dans l'environnement d'investissement vietnamien, ce qui se traduit par une augmentation des flux d'investissements directs étrangers (IDE) au Vietnam malgré une baisse de 30% des flux d'IDE dans le monde, a ajouté Nguyên Bich Lam. Cet expert a aussi souligné les efforts du gouvernement et des localités pour accompagner la communauté des affaires dans les moments difficiles causés par le COVID-19. Il a ajouté que les orientations drastiques du gouvernement pour accélérer le décaissement des capitaux d'investissement publics ont contribué à compenser la faible croissance des entreprises. Cependant, en raison de la courte période restante de l'année, il serait difficile d'achever le plan 2021 de décaissement des investissements publics, a-t-il remarqué.

Enfin, concernant les perspectives économiques au quatrième trimestre, cet expert a prévu une croissance de 2-3% par rapport à la même période de l'an passé, ce qui pourra entraîner une croissance de 1,6 à 2,1% du PIB pour l'ensemble de l'année.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.