04/04/2020 17:06
La croissance économique du Vietnam devrait baisser fortement en 2020 et atteindre 4,8% à cause de la pandémie de coronavirus (COVID-19), selon un nouveau rapport de la Banque asiatique de développement (BAD) publié vendredi 3 avril.
>>BM : l’économie vietnamienne se maintient face aux chocs venus de l’extérieur
>>COVID-19 : le marché immobilier tourne au ralenti
>>Le Covid-19 plombe la croissance du secteur industriel

La croissance de l’économie vietnamienne pourrait être de 4,8% en 2020, selon la BAD.
Photo : Quôc Khanh/VNA/CVN

La croissance économique du Vietnam a ralenti à 3,8% au premier trimestre, contre 6,8% au cours de la même période de 2019. Les restrictions de déplacement imposées par le gouvernement vietnamien pour ralentir la propagation du virus ont  entrainé une chute de la consommation domestique.

Le secteur manufacturier maintient sa production grâce aux matières premières entreposées, mais ces dernières baissent au fil des jours.

Suite à la réduction de la demande et à l’intrusion d’eau saline dans le delta du Mékong, le secteur de l’agriculture a aussi ralenti  par rapport à la même période de l’année précédente.

Le secteur tertiaire, dont le tourisme, est le plus touché par cette pandémie. Au premier trimestre, sa croissance n’a atteint que 3,2%, contre 6,5% à la même période de 2019.

Si la pandémie est maîtrisée au cours du premier semestre 2020, la croissance vietnamienne devra rebondir à 6,8% en 2021.
Photo : Minh Quyêt/VNA/CVN

Soutiens gouvernementaux

Pour soutenir l’activité économique, le gouvernement a dévoilé début mars un plan de restructuration de la dette de 10,8 milliards d’USD, soit 0,4% du PIB, en prolongeant le délai de remboursement et abaissant les taux d’intérêt des emprunts.

Le gouvernement a également lancé un programme budgétaire d’un montant de 1,3 milliard d’USD comprenant la réduction des taxes et des frais pour les entreprises affectées par le COVID-19.

Banque asiatique de développement

La BAD s'est engagée à s’orienter vers une Asie-Pacifique prospère, résiliente et durable, tout en poursuivant ses efforts pour éradiquer l’extrême pauvreté.

Créée en 1966, elle compte 68 membres, dont 49 de la région.
 
La Banque d’État a abaissé, pour sa part, les taux directeurs de 0,5 à 1,0%. Cette réduction vise à aider les établissements de crédit à disposer de liquidités abondantes et de plus de conditions pour soutenir les entreprises.

Les fondements de l’économie vietnamienne restent solides, selon un rapport annuel "Perspectives de développement asiatique 2020" (The Asian Development Outlook - ADO) de la BAD. Selon cette institution financière, si la pandémie est maîtrisée au premier semestre, la croissance devrait rebondir à 6,8% en 2021 et l’économie vietnamienne  rester forte à moyen et long termes.

"Malgré le ralentissement de l’activité économique, le Vietnam devrait demeurer un pays d’Asie du Sud-Est enregistrant la croissance économique la plus élevée", a déclaré le directeur de la BAD pour le Vietnam, Eric Sidgwick.

Les moteurs de la croissance - une couche moyenne et un secteur privé dynamiques - restent solides. L’environnement des affaires continue de s’améliorer. Les dépenses publiques de lutte contre la pandémie, qui ont fortement augmenté en janvier et février, seront probablement encore augmentées. Un bon nombre d’accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux auxquels le Vietnam participe, qui promettraient un meilleur accès aux débouchés, devraient aussi contribuer à la reprise économique. Le Vietnam bénéficierait également d’un probable rebond de la croissance économique chinoise.

Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...