13/07/2018 21:16
Les analystes ont indiqué que bien que le marché boursier vietnamien traverse des hauts et des bas, mais peut résister aux impacts externes notamment grâce à la croissance solide de l’économie vietnamienne.
 >>La Bourse vietnamienne est en pleine croissance
>>Bloomberg : le Vietnam pourrait être le meilleur marché boursier d'Asie pour la 2e année consécutive

Le marché boursier vietnamien reprend des couleurs avec des opérations d’introduction en Bourse de nombreuses entreprises.
Photo: Tuân Anh/VNA/CVN

Après avoir progressé de 19,3% à 1204,33 points à la clôture, le 9 avril, la meilleure performance mondiale, le VN-Index a subi des reculs plus importants que certains marchés émergents au deuxième trimestre.

L’indice boursier vietnamien a poursuit sa dégringolade dans le sillage des séances de juillet, de 25,83% à 983,16 points, dévissant jusqu’au mercredi 11 juillet de plus de 25,83% par rapport à son sommet à 983,16 points.

Selon le Comité d’État de la Bourse (CEB), la Bourse vietnamienne, quoique fortement exposée aux fluctuations de marchés mondiaux et asiatiques, a cependant maintenu son attractivité.

Les avantages ne manquent pas : un taux de croissance prévu d’au moins 6,5% au cours de la période 2018-2020, l’engagement du gouvernement à supprimer les obstacles à l’investissement et à soutenir le secteur privé, l’actionnarisation des entreprises publiques et le désengagement de l’État, et les introductions en Bourse de grandes entreprises.

Durant le premier semestre de cette année, les investisseurs étrangers ont effectué des achats nets de plus de 40.539 milliards de dôngs de titres sur le marché boursier vietnamien, a indiqué à la presse le président du CEB, Trân Van Dung.

Du début de l’année au 26 juin, les flux de trésorerie nets ont été estimés à 2,28 milliards de dollars. La valeur des actions détenues par des investisseurs étrangers a atteint 35,7 milliards de dollars, selon les chiffres du  CEB.

Bien que le marché sous-jacent soit en baisse, la valeur des transactions sur produits dérivés en juin a atteint son plus haut niveau depuis le début de l’année avec 1.983.614 contrats d’une valeur nominale totale de 193.371 milliards de dôngs.

"Je pense que l’économie ainsi que le marché boursier se trouvent dans la phase la plus difficile et l’économie est suffisamment robuste pour résister aux impacts externes", a déclaré l’économiste en chef et directeur et directeur de la stratégie de Petrovietnam Securities Incorporated (PSI) Lê Duc Khanh.

Il a estimé que le cap mis par le gouvernement sur le développement des forces endogènes et du secteur privé est bien rationnel, et la croissance économique attirera l’attention des investisseurs domestiques et étrangers, soutenant le redressement du marché au deuxième semestre.

Le marché boursier est en phase de correction mais ne présente pas trop de risques lorsque la valeur des accumulations d’actions et la capitalisation boursière restent élevées, et le cours des actions descend à des niveaux intéressants, et que le VN-Index ne pourrait que toucher un plus bas à 800 – 850 points avant de se refaire une santé, a déclaré Khanh, optimiste quant aux perspectives économiques du Vietnam.

Lê Ngoc Nam, responsable des conseils en investissement de Tân Viêt Securities Corporation (TVSI) abonde en ce sens, déclarant que le marché boursier serait plus stable durant le reste de l’année et pourrait même retrouver le niveau qu’il avait atteint en 2017, sauf celui des 1.200 points.

Selon Bloomberg, le marché boursier vietnamien pourrait devenir le plus performant d’Asie pour la deuxième année consécutive. L’économie vietnamienne a affiché une belle santé ces dernières années, et ce malgré les fluctuations à l’échelle nationale comme internationale. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Hanoï se tourne vers un tourisme L’Association du tourisme de Hanoï s’emploie à promouvoir un environnement sans fumée de tabac dans les restaurants, les hôtels et les lieux touristiques de la capitale.