30/06/2020 16:06
La croissance du PIB du Vietnam au cours des troisième et quatrième trimestres sera meilleure que celle du premier semestre, le pays disposant encore de grandes opportunités pour parvenir à ce but, a déclaré l'Office général des statistiques, lors d’une conférence de presse à Hanoï lundi 29 juin.
>>Le PIB du Vietnam en hausse de 1,81%, le plus bas en dix ans
>>L'économie vietnamienne face à de nombreuses opportunités dans l'après COVID-19

Le PIB vietnamien n'avait augmenté que de 1,81% au 1er semestre de 2020. 
Photo : VNA/CVN

L'Office général des statistiques a indiqué que le PIB national au premier semestre n'avait augmenté que de 1,81%, le taux le plus bas pour un premier semestre au cours de la période 2011-2020. Compte tenu de la récession économique mondiale, le Vietnam reste toutefois un point positif, a-t-il ajouté.

Nguyên Thi Huong, directrice générale adjointe de l'Office général des statistiques, a souligné les signes positifs dans l'agriculture malgré la sécheresse, les intrusions  salines, l'épidémie de COVID-19 et la peste porcine africaine, la production de riz dans la récolte d'automne-printemps augmentant d'une année sur l'autre.

L'industrie a donné un élan à l'économie nationale, a-t-elle déclaré, en hausse de 2,71%, la transformation et la fabrication ayant progressé de 4,96%.

Bien qu'il n'y ait eu que 62.000 entreprises établies au premier semestre, en baisse de 7,3% en glissement annuel, le nombre de nouvelles entreprises s'est établi à 13.700 en juin seulement, en hausse de 27,9% par rapport au mois précédent.

Au 20 juin, 15,7 milliards d’USD d'IDE avaient été versés au Vietnam, en baisse de 15,1% en glissement annuel.

La valeur des exportations a dépassé 121,2 milliards d’USD, en baisse de 1,1% sur un an. Le pays a enregistré un excédent commercial de 4 milliards d’USD.

Duong Manh Hung, directeur du Département du système des comptes nationaux de l'Office général des statistiques, a déclaré que pour atteindre l'objectif de croissance de 6,8%, le rythme doit être supérieur à 10% chaque trimestre, ce qui est une tâche difficile, voire impossible, comme la pandémie de COVID-19 se développe et affecte encore le commerce mondial.

Le gouvernement a donc proposé à l'Assemblée nationale (AN) d'ajuster l'objectif de croissance, a-t-il déclaré.

Hausse des investissements publics

Cependant, le responsable a souligné que le Vietnam dispose encore de grandes opportunités pour la croissance des investissements publics.

Pham Dinh Thuy, directeur du Département des statistiques industrielles de l'Office général des statistiques, a en outre expliqué que le décaissement de l'investissement public stimulerait l'économie nationale, affirmant que si l'investissement public augmentait de 1%, il contribuerait à 0,06 point de pourcentage du PIB.

Une fois que 700 billions de dôngs (30,15 millions d’USD) d'investissements publics totaux auront été décaissés cette année, 0,42 points de pourcentage seront ajoutés au PIB, a-t-il poursuivi.

Il a également suggéré aux entreprises de rechercher des partenaires et de lever rapidement les difficultés, et que le gouvernement et l'AN poursuivent les réductions d'impôts et de taxes.

Le gouvernement et les entreprises doivent étudier des solutions concernant les institutions, les ressources humaines, les procédures, les technologies de production et les stratégies commerciales pour répondre aux réglementations de l'accord de libre-échange UE - Vietnam et de l'accord de protection des investissements UE - Vietnam, a-t-il déclaré.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.