21/10/2018 10:49
La crinole asiatique (nom botanique Crinum asiaticum et nom vietnamien toi voi, cây náng hoa trang) est répandue surtout dans les régions tropicales et subtropicales de l’Asie, dont l’Inde, la Thaïlande, le Laos, le Cambodge, le Vietnam et le Sud de la Chine.
>>La larme de Job
>>Le sabal
>>Le badamier

La crinole asiatique.
Photo: Archives/CVN

Elle est fréquente dans les friches, les décombres et même cultivée comme plante ornementale. C’est une grande herbe à bulbe globuleux, gros de 10 cm de diamètre, aux feuilles radicales, rubanées, aux fleurs blanches, odorantes, sépales et pétales semblables, aux fruits subglobuleux de 3-5 cm de diamètre, à graine solitaire.

Parties utilisées

Fruits fraîches et bulbes, récoltées en toutes saisons.

Constituants connus

Les bulbes et les feuilles renferment des alcaloïdes, la lycorine, la crinamine, la crinasiatine, la crinine, la pratonimine, la pratosine.

Usages médicinaux

Au Vietnam, les cataplasmes préparés avec les feuilles fraîches, pilées et chauffées, guérissent la contusion, le phlegmon, l’entorse, la luxation et la fracture fermée. Les cataplasmes préparés avec les bulbes frais, broyés et chauffés combattent les rhumatismes et les douleurs ostéocopes.

La décoction des feuilles sèches sert en lavage pour traiter les hémorroïdes externes.

Le jus extrait des bulbes frais est pris en plusieurs fois par voie orale comme vomitif. Il est aussi utilisé en installation auriculaire contre l’otite.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
La lampourde [16/12/2018 14:00]
L’hysope géante [09/12/2018 14:00]
L’agave [02/12/2018 14:39]
Le chèvrefeuille [25/11/2018 14:15]
Le mandarinier [18/11/2018 14:30]
Le streptocaulon [11/11/2018 14:18]
Le stémona [03/11/2018 14:30]
La sauge rouge [27/10/2018 05:18]
La larme de Job [14/10/2018 14:00]
Le sabal [07/10/2018 14:00]
Le badamier [30/09/2018 10:15]
Le pygeum [16/09/2018 10:10]
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).