10/05/2018 20:06
>>La Cour du Cambodge commence le procès de sénateur d'opposition Hong Sok Hour
>>Cambodge : la justice refuse de remettre en liberté provisoire l’ancien chef de l’opposition

Le 10 mai, la Cour d’appel du Cambodge a maintenu la peine pour 11 membres et les personnes soutenant le Parti de sauvetage national du Cambodge  (CNRP), parti d’opposition qui a été dissous. Le juge Plang Samnang a annoncé que la Cour d’appel avait décidé de maintenir la décision du Tribunal de Phnom Penh, selon laquelle, ces personnes continuent d’être placées en détention. Auparavant, en 2014, ces personnes ont été condamnées à 7-20 ans de prison ferme après avoir sciemment reouvert l’unique lieu de manifestation désigné au Cambodge, "parc libre", en juillet de la même année. Cette décision a été prise dans la conjoncture où le Cambodge fait des préparatifs pour les élections générales à l’Assemblée nationale (AN) prévues le 29 juillet prochain. Dans ces élections générales, selon les prévisions, le Parti du peuple cambodgien (CPP) au pouvoir du Premier ministre Samdech Hun Sen continuerait d’obtenir la victoire, tandis que la Cour suprême cambodgienne avait ordonné 16 novembre 2017 la dissolution du CNRP, le plus grand parti d’opposition au Cambodge.   
 
VNA/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Les potentiels touristiques des provinces du Centre du Vietnam présentés en Thaïlande Trois provinces au Centre du Vietnam que sont Nghê An, Hà Tinh et Quang Binh ont organisé le 23 mai un programme pour présenter leurs potentiels touristiques en Thaïlande.