29/05/2019 17:05
Le vice-président du Comité populaire de la ville de Cân Tho, Nguyên Thanh Dung, a reçu mardi 28 mai une haute délégation de Côte d’Ivoire dirigée par Achi Patrick, ministre et secrétaire général de la présidence.
>>La Côte d'Ivoire souhaite coopérer avec Binh Phuoc dans la transformation
>>Cân Tho appelle à l'investissement canadien dans l'agriculture high-tech

Séance de travail entre les délégations de Côte d'Ivoire (gauche) et de la ville de Cân Tho, le 28 mai. Photo: Ngoc Thiên/VNA/CVN

La ville de Cân Tho dans le delta du Mékong est convenu de développer la coopération avec les localités de Côte d’Ivoire à travers de la coopération entre les deux pays, leurs ministères, leurs secteurs, leurs organes de recherche dans l’agriculture et leurs entreprises dans l’avenir, a déclaré le vice-président du Comité populaire de la ville de Cân Tho, Nguyên Thanh Dung. 

Nguyên Thanh Dung a souligné que Cân Tho et Côte d’Ivoire recélaient de nombreuses similitudes s’agissant de l’orientation de développement de l’agriculture. Cân Tho pourra coopérer avec les localités du Côte d’Ivoire dans les domaines de l’aquaculture, de l’alimentation, des techniques de production végétale et animale, de l’élevage des volailles, de la production du riz et de la conservation des fruits après récolte…

De son côté, le ministre Achi Patrick a indiqué que le Vietnam et Côte d’Ivoire avaient des conditions météorologiques similaires. Par conséquent, Côte d’Ivoire étudiera le modèle de développement du Vietnam pour définir ses locomotives de croissance dans le futur.

Coopération renforcée dans divers domaines

Selon lui, Côte d’Ivoire et Cân Tho peuvent établir leur coopération dans la recherche sur le riz, la sélection de variétés végétales, l’application de hautes technologies dans l’agriculture telles que l’utilisation des engrais, la mécanisation agricole…

Le ministre Achi Patrick a également exprimé la volonté de coopérer avec Cân Tho dans d’autres domaines, à savoir l’agriculture, la transformation agricole, l’exportation, l’aquaculture et la transformation des produits aquatiques, l’élevage des volailles, etc.

Selon lui, chaque province de Côte d’Ivoire est dotée d’une usine de transformation du riz mais certaines d’entre elles ne fonctionnent pas en raison de la pénurie de riz. La ville de Cân Tho qui dispose des atouts en matière de la production du riz et des technologies de transformation de ce produit, peut coopérer avec Côte d’Ivoire pour le développement de chacun, a-t-il suggéré. 

Actuellement, Côte d’Ivoire et le Vietnam ont établi leur coopération aux niveaux du gouvernement, des ministères et des secteurs. Les deux pays souhaitent tisser les liens de coopération entre leurs localités, a-t-il dit.

Lors de cette séance de travail, les dirigeants du Service municipal de l’Agriculture et du Développement rural et de l’Institut de recherche sur le riz du delta du Mékong ont présenté des potentiels et avantages dans l’agriculture tels que la production, la transformation et l’exportation du riz, de produits aquatiques, d'arbres fruitiers; la recherche sur la production de semences de riz et des produits aquatiques...

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.