09/01/2019 08:50
La Maison Bleue, palais présidentiel sud-coréen, a salué mardi 8 janvier la visite en Chine de Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), espérant qu'elle puisse contribuer à la paix dans la péninsule coréenne.
>>Kim Jong Un en Chine, avant un sommet envisagé avec Trump
>>États-Unis: négociations sur le lieu du prochain sommet avec Kim Jong Un

Photo de l'agence YONHAP de Kim Jong Un (centre), accompagné de son épouse Ri Sol Ju, quittant la gare de Pyongyang pour la Chine, le 7 janvier.
Photo: YONHAP/VNA/CVN

Kim Eui-keum, porte-parole de la présidence sud-coréenne, a estimé lors d'une conférence de presse que la visite de M. Kim en Chine devrait contribuer à la dénucléarisation complète de la péninsule et à l'établissement d'une paix durable.

Des échanges se poursuivent entre Séoul et Pyongyang, entre Pékin et Pyongyang, ainsi qu'entre Pyongyang et Washington, a-t-il indiqué, ajoutant que ces échanges permettraient d'en amener d'autres en créant un cycle vertueux. La Corée du Sud espère que les échanges entre la Chine et la RPDC constitueront une étape importante vers un éventuel second sommet entre la RPDC et les États-Unis.

Kim Jong Un et le président américain Donald Trump se sont rencontrés à Singapour en juin dernier, pour le tout premier sommet entre la RPDC et les États-Unis. MM. Kim et Trump ont exprimé le souhait de se voir à nouveau dans un avenir proche.

Le dirigeant suprême de la RPDC effectue une visite en Chine du 7 au 10 janvier, a annoncé mardi 8 janvier le porte-parole du Département international du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) à Pékin.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.