19/10/2020 14:31
Dans le cadre de la visite officielle au Vietnam, le Premier ministre japonais Suga Yoshihide et son homologue vienamien Nguyên Xuân Phuc ont discuté lundi 19 octobre à Hanoï de nombreuses questions, dont la coopération économique bilatérale, cité par l’Agence de presse Kyodo.
>>Le Premier ministre japonais Suga Yoshihide entame sa visite au Vietnam
>>Le PM japonais effectuera une visite officielle au Vietnam du 18 au 20 octobre


Le Premier ministre japonais Suga Yoshihide (gauche) et son homologue vienamien Nguyên Xuân Phuc, le 19 octobre à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre japonais Suga Yoshihide devrait promouvoir les efforts visant à parvenir à un "Indo-Pacifique libre et ouvert", et convenir avec son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc de faciliter le flux transfrontalier de fournitures médicales et d'autres biens, selon les officiels japonais.

Le gouvernement japonais accorde des subventions à leurs entreprises qui déplacent la production vers l'Asie du Sud-Est.

Sur les 30 entreprises choisies à ce jour pour recevoir les subventions, allant des fabricants de blouses médicales et de lingettes désinfectantes aux pièces de moteur de voiture, la moitié s'installe au Vietnam.

Le chef du gouvernement japonais devrait également faire un discours à l'Université Vietnam - Japon, qui a ouvert ses portes en 2016 avec un financement des deux pays.

Après avoir rencontré le secrétaire général du PCV et président de la République Nguyên Phu Trong et la présidente de l'Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân, le Premier ministre japonais s'envolera le 20 octobre pour Jakarta, deuxième étape de sa première tournée à l'étranger depuis sa prise de fonction, pour des entretiens avec le président indonésien Joko Widodo.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.