14/02/2022 08:54
La conseillère du secrétaire général des Nations unies pour la Libye, Stephanie Williams, a exhorté dimanche 13 février toutes les parties libyennes en présence à maintenir le calme sur le terrain.
>>Une envoyée de l'ONU appelle le Parlement libyen à définir un nouveau calendrier pour les élections
>>La Libye appelle à la coopération internationale contre la migration illégale
>>Près de 1.000 migrants clandestins secourus au large des côtes libyennes

La conseillère du secrétaire général des Nations Unies pour la Libye, Stephanie Williams.
Photo : AFP/VNA/CVN
Mme Williams a tenu ces propos au cours d'une rencontre avec le Premier ministre Abdul-Hamid Dbeibah à Tripoli, la capitale du pays, où ils ont discuté des derniers développements en Libye et des récents votes de la Chambre des représentants libyenne visant à adopter un amendement constitutionnel et à désigner un nouveau Premier ministre.

"Nous avons examiné le processus en cours, et j'ai réitéré l'importance pour tous les acteurs et institutions concernés de continuer à travailler à l'intérieur d'un cadre politique, et surtout de préserver le calme sur le terrain afin de maintenir l'unité et la stabilité de la Libye", a indiqué Mme Williams sur Twitter.

Lors d'une autre rencontre avec Fathi Bashagha, le Premier ministre désigné, Mme Williams a souligné que la priorité du processus politique devait rester l'organisation d'élections nationales libres, justes et inclusives dans les plus brefs délais. La Chambre des représentants a élu jeudi à l'unanimité l'ancien ministre de l'Intérieur Bashagha au poste de Premier ministre du pays.

Peu de temps après le vote, M. Bashagha s'est dit "convaincu que le gouvernement de M. Dbeibah céderait le pouvoir et adhérerait à la voie démocratique". M. Dbeibah a cependant déclaré que son gouvernement resterait en fonction jusqu'à la tenue des élections, et ne passerait le relais qu'à un gouvernement élu.

Le gouvernement d'union nationale de M. Dbeibah a été nommé par le Forum de dialogue politique libyen parrainé par l'ONU en février 2021, mettant fin à plusieurs années de division politique dans ce pays d'Afrique du Nord. Le Parlement libyen a cependant retiré sa confiance au gouvernement Dbeibah en septembre 2021, ne le maintenant au pouvoir que comme gouvernement intérimaire.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.