16/06/2018 17:30
Les États-Unis et la Chine ont relancé leurs hostilités commerciales vendredi 15 juin en annonçant chacun des droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars de leurs importations respectives, ruinant le "consensus" obtenu de haute lutte il y a moins d'un mois.
>>Washington et Pékin s'accordent sur l'épineux dossier ZTE
>>Xi Jinping: Washington et Pékin doivent résoudre leur conflit commercial
>>Washington entrouvre la porte à un dialogue avec Pékin sur le commerce

Le président américain Donald Trump a relancé la confrontation commerciale avec la Chine

Les nouvelles taxes américaines, décidées pour compenser cette fois le vol de la propriété intellectuelle et de technologies américaines, seront imposées sur des marchandises "contenant des technologies très importantes sur le plan industriel" mais elles épargneront des produits populaires comme les téléphones portables ou les télévisions.

"Ma formidable relation avec le président Xi de Chine et la relation de notre pays avec la Chine sont importantes pour moi. Cependant, le commerce entre nos nations est très inéquitable, depuis très longtemps", a fait valoir Donald Trump, mettant fin à la trêve annoncée le 19 mai.

La Chine a aussitôt annoncé qu'elle allait riposter à l'identique. "Nous allons immédiatement prendre des mesures en matière de droits de douane d'une ampleur équivalente", a déclaré le ministère du Commerce.

Dans le détail, 34 milliards d'importations chinoises seront taxées à partir du 6 juillet, a précisé de son côté le Représentant américain au commerce (USTR), Robert Lighthizer, ajoutant que cela concernait 818 produits.

"Le second lot" de 16 milliards en valeur d'importations chinoises "sera soumis à un examen supplémentaire" qui comprendra une période de consultations et d'auditions publiques, a ajouté Robert Lighthizer.

Pékin a précisé que 34 milliards de produits américains dont des produits agricoles, des voitures et des produits marins, seraient eux aussi taxés dès le 6 juillet.

Ces annonces ne sont pas une surprise puisque fin mai, la Maison-Blanche avait annoncé qu'elle préparait toujours des mesures punitives contre la Chine, malgré un "consensus" trouvé le 19 mai à l'issue d'âpres négociations d'abord à Pékin, puis à Washington. Elle avait alors fixé le 15 juin comme date butoir pour annoncer ces nouvelles taxes.

Le 19 mai, les deux pays avaient pourtant annoncé un accord de principe pour réduire de manière substantielle le déficit des États-Unis avec la Chine et avaient suspendu leurs menaces de mesures punitives respectives.

Vendredi 15 juin, Pékin a annoncé qu'elle allait invalider ces accords.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.