22/10/2017 22:39
La 24e conférence des ministres des Finances de l'APEC 2017 et ses conférences connexes se sont achevées le 21 octobre à Hôi An, dans la province centrale de Quang Nam, avec la publication de la Déclaration commune des ministres.
>>Coopération pour une croissance créative et inclusive
>>Les hauts officiels des finances de l’APEC réunis à Hôi An
>>APEC 2017 : Grands argentiers et banquiers centraux se réunissent

La 24e conférence des ministres des Finances de l'APEC 2017 a eu lieu à Hôi An, province vietnamienne de Quang Nam (Centre).
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN 

La Déclaration commune a dit notamment :

Les ministres des Finances de l’APEC ont discuté des perspectives économiques et financières auxquelles les économies sont confrontées, et partagé leurs points de vue sur les mesures politiques appropriées. Les perspectives à court terme pour la croissance économique mondiale sont encourageantes, avec une reprise plus large sur les marchés émergents et les économies développées. À moyen terme, le risque de resserrement des conditions financières mondiales demeure et un ralentissement des gains de productivité continue d'entraver la croissance durable. Les ministres s’engagent à se concentrer sur les priorités et la coopération économique et financière pour promouvoir la croissance, dans le but de favoriser un avenir commun.

Ils s’engagent à utiliser tous les outils politiques - monétaires, fiscaux et structurels - individuellement et collectivement pour parvenir à une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive. Une politique budgétaire adaptée à la situation de l'économie des pays membres devrait être utilisée avec souplesse et être favorable à la croissance, tout en veillant à ce que la part de la dette publique dans le PIB soit viable. La politique monétaire devrait continuer à soutenir l'activité économique et assurer la stabilité des prix, conformément aux fonctions des banques centrales. Des bases fondamentales solides, des politiques saines et un système monétaire international résilient sont essentiels à la stabilité des taux de change, contribuant ainsi à une croissance et à un investissement solides et durables.

Des taux de change flexibles, lorsque cela est possible, peuvent servir d'amortisseur. Les ministres reconnaissent qu'une volatilité excessive ou des mouvements désordonnés des taux de change peuvent avoir des répercussions négatives sur la stabilité économique et financière. Ils s’abstiendront de la dévaluation compétitive et ne cibleront pas les taux de change à des fins concurrentielles. Ils réaffirment le rôle clé des réformes structurelles dans une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive.

Ils réaffirment l'importance du processus des ministres des Finances de l'APEC (FMP) en tant que forum actif pour encourager la coopération politique et l'échange d'expériences entre les économies de la région.

Soutenir la réalisation du Plan d'action de Cebu 


Conférence de presse sur la 24e conférence des ministres des Finances de l'APEC 2017, le 21 octobre à Hôi An. 
Photo : An Dang/VNA/CVN

Concernant le Plan d'action de Cebu, les ministres saluent les efforts déployés par les économies membres pour identifier et mettre en œuvre des activités dans le cadre de ce plan. Ils encouragent les économies membres, sur une base volontaire et non contraignante, à continuer de soumettre des activités et des initiatives conformes à au Plan d’action de Cebu pour une mise en œuvre appropriée à leur situation nationale.

Ils se félicitent de l'engagement actif des organisations internationales et des forums appropriés de l'APEC et encouragent leur assistance continue pour aider les économies membres à atteindre les objectifs du Plan d’action de Cebu. Ils saluent la contribution du Conseil consultatif des entreprises de l’APEC (ABAC) et du Forum financière Asie-Pacifique (APFF) à la mise en œuvre du Plan d’action de Cuba, dont les recommandations sur l'infrastructure des marchés financiers et la micro-assurance. Ils encouragent la poursuite de la collaboration entre les parties prenantes intéressées dans la promotion de ces initiatives du plan.

Les ministres des Finances de l’APEC reconnaissent l'importance de mobiliser des investissements à long terme dans les infrastructures et réaffirment la pertinence d'infrastructures de qualité pour une croissance économique durable. Tout en reconnaissant le rôle de l'investissement public dans les économies de l'APEC, la diversification des sources de financement et la participation du secteur privé aux projets d'infrastructure constituent une solution importante pour répondre à la demande importante de capitaux à long terme pour les infrastructures.

Ils saluent les efforts et les réalisations en matière de coopération sur le thème des investissements à long terme dans les infrastructures de l'APEC 2017, qui sont conformes au pilier 4 du Plan d’action de Cebu. À cet égard, ils approuvent l'énoncé de politique sur la diversification des sources de financement et encouragent les économies à prendre en compte ces recommandations pour améliorer les investissements à long terme dans les projets d'infrastructure.

Reconnaissant l'importance d'établir des mécanismes de partage des risques et d'appliquer des instruments appropriés d'atténuation des risques dans les contrats de partenariat public-privé (PPP), les ministres des Finances saluent le rapport sur les bonnes pratiques sélectionnées pour le partage et l'atténuation des risques dans les économies de l'APEC réalisé par l’Organisation de la coopération et du développement économiques (OCDE), en collaboration avec le Global Infrastructure Hub (GIH) et la Banque asiatique de développement (BAD), en tant que bonne référence pour les économies membres dans la construction de projets d'infrastructures PPP.

Ils encouragent les économies à continuer de renforcer la coopération, explorer et développer des solutions de financement efficaces pour les infrastructures, et promouvoir la participation du secteur privé dans les projets d'infrastructure dans la région.

Ils demandent à l'OCDE, au Groupe de la Banque mondiale, à la BAD, au GIH et à d'autres organisations internationales de continuer à travailler avec les économies de l'APEC pour étudier les bonnes pratiques et fournir une assistance technique et un renforcement des capacités.

Renforcer la coopération régionale

 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc à la 24e conférence des ministres des Finances de l'APEC à Hôi An.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN 

Les ministres reconnaissent l'importance de l'érosion de la base d’imposition et des transferts de bénéfices dans les économies membres de l'APEC et le besoin de renforcer la coopération régionale pour partager expériences, approches et bonnes pratiques sur l'élaboration des politiques fiscales, la conception législative et fiscale, l'administration des impôts et des taxes, afin de relever les défis de l'érosion de la base d’imposition et des transferts de bénéfices dans la région tout en améliorant la sécurité, la transparence et l'équité du système fiscal.

Ils saluent les efforts déployés par les économies membres de l'APEC pour promouvoir un programme d'entraide, partager leurs expériences dans la mise en œuvre des normes minimales de l'érosion de la base d’imposition et des transferts de bénéfices et d'autres actions pertinentes dans le cadre du Forum de coopération dans la mise en oeuvre du projet de l'érosion de la base d’imposition et des transferts de bénéfices dans la région de l'APEC.

Ils reconnaissent l'importance d'améliorer les cadres institutionnels et juridiques en matière d'assurance contre les risques de catastrophes naturelles. Des stratégies efficaces de financement et d'assurance des risques de catastrophes naturelles, y compris des solutions pour la gestion des risques financiers des biens publics, aideront à atténuer et à transférer les risques, facilitant ainsi la réhabilitation et la reconstruction en cas de catastrophe.

Les ministres reconnaissent l'importance de l'inclusion financière et apprécent les contributions collectives des économies membres de l'APEC et des partenaires internationaux au développement durable, innovant et inclusif des services financiers dans la région.

Ils reconnaissent que la finance agricole apporte une contribution importante au développement durable de l'agriculture et des zones rurales et contribue à réduire les écarts de revenus par le renforcement des capacités des personnes et des entreprises dans les entreprises familiales, micro, petites et moyennes entreprises, et la production agricole basée sur la haute technologie.

L'introduction de solutions financières nouvelles et diversifiées dans ce domaine créera des opportunités plus favorables pour les particuliers et les entreprises d'accéder à des produits et services adaptés. À cet égard, ils apprécient hautement les recommandations des partenaires internationaux au développement, notamment l'ABAC, la Fondation pour la Coopération au Développement (FDC) et Better Than Cash Alliance (BTCA), pour promouvoir l'inclusion financière et les paiements numériques en faveur de l'agriculture durable et de la sécurité alimentaire des économies membres.

La 24e conférences des ministres des Finances de l’APEC 2017 et ses conférences connexes ont attiré environ 300 délégués vietnamiens et étrangers comprenant les ministres des Finances, les dirigeants des institutions financières et des banques centrales des 21 économies membres de l’APEC, ainsi que les dirigeants d'institutions financières internationales telles que le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale (BM), la Banque d’Asie pour le développement (BAD) et de l’Organisation de la coopération et du développement économique (OECD)…

La 25e conférence des ministres des Finances de l’APEC se tiendra en Papouasie Nouvelle Guinée en octobre 2018.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Lai Châu séduit les touristes par ses festivités culturelles La province de Lai Châu (Nord-Ouest) abrite une bonne vingtaine d’ethnies. La beauté de ses vallées montagneuses, l’originalité de sa cuisine et la diversité de ses fêtes traditionnelles font de cette région l’une des plus originales du Vietnam.