20/04/2020 17:25
La communauté internationale doit soutenir l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans ses efforts de lutte contre le COVID-19, a déclaré dimanche 19 avril le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, au cours d'une vidéoconférence des ministres de la Santé du G20.
Désinfection dans une rue en Irak, le 4 avril. Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Aujourd'hui, il est très important de mener des échanges sur les pratiques des différents pays pour surmonter les conséquences négatives du COVID-19. Et dans cette perspective, le rôle central de l'OMS est capital", a indiqué le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko. 

La situation pandémique actuelle constitue pour tous les pays une occasion de réfléchir à des mesures susceptibles de moderniser leur système de santé afin d'être plus à même de relever ce genre de défis, a-t-il ajouté.

"Je voudrais en tirer trois conclusions. Premièrement, il faut soutenir les efforts de l'OMS. Deuxièmement, il faut réfléchir à la nécessité d'améliorer les mécanismes de réponse mondiaux, afin de pouvoir relever les défis posés par les maladies infectieuses. Et troisièmement, il faut réfléchir à l'enjeu mondial que représente la disponibilité et l'acquisition des produits médicaux, ainsi qu'aux mécanismes de réglementation et aux procédures de contrôle qualité de ces produits", a précisé le ministre.

Dimanche 19 avril, la Russie a enregistré un nouveau record journalier de 6.060 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures, portant le nombre total de cas confirmés à 42.853 dans le pays.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.