06/01/2020 18:36
Trân Quôc Vuong, membre du Bureau politique, permanent du secrétariat du Comité central (CC) du Parti communiste du Vietnam (PCV), a exhorté la Commission des affaires intérieures du CC du PCV à intensifier ses contributions à la lutte contre la corruption.
>>Affaire MobiFone-AVG : Nguyên Bac Son condamné à perpétuité
>>Les parquets populaires loués pour leurs apports à la lutte anti-corruption

Lors d’une conférence organisée le 6 janvier par la Commission des affaires intérieures pour dresser le bilan de ses activités en 2019 et fixer les tâches pour 2020, Trân Quôc Vuong a souligné que 2020 serait une année importante marquée par les congrès des organisations du Parti de tous niveaux, notamment dans le contexte d'évolutions complexes de la situation mondiale et régionale.

Trân Quôc Vuong, membre du Bureau politique, permanent du secrétariat du CC du PCV. Photo : VNA/CVN

Jouant un rôle stratégique dans la lutte du PCV contre la corruption et dans la réforme judiciaire, la Commission des affaires intérieures doit améliorer l’efficacité de ses activités, a souligné Trân Quôc Vuong. Il a demandé à la Commission des affaires intérieures de collaborer étroitement avec les autres organes compétents dans le traitement des affaires de corruption et des délits économiques graves. Il a demandé à la Commission des affaires intérieures du Comité central du PCV et aux commissions similaires de niveau local de continuer d'améliorer l'efficacité du contrôle et de la supervision du respect des préconisations et politiques du Parti, des lois de l'État concernant la lutte contre la corruption, la réforme judiciaire, l’audit...

Il est nécessaire de saisir la situation de manière proactive, de prodiguer des conseils et de régler à temps des questions complexes et émergentes concernant la sécurité nationale, l'ordre social, en particulier la sécurité des frontières, la sécurité dans les zones peuplées de minorités ethniques et les zones rurales..., et de ne pas laisser émerger des "points chauds" passifs et inattendus, a affirmé Trân Quôc Vuong. Il a également indiqué que ce secteur devrait poursuivre l’amélioration de sa structure organisationnelle, édifier un contingent de cadres intègres et droits, transparents, courageux et fiables.

En 2019, la Commission des affaires intérieures a donné au Comité national de pilotage pour la prévention et la lutte contre la corruption des conseils sur le traitement de nombreuses affaires de corruption. En 2019, 20 affaires impliquant 85 accusés ont été traduites en justice, dont six affaires graves présentant un intérêt public.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam