05/06/2020 22:11
Vendredi 5 juin, la Commission de contrôle du Comité central du Parti a publié un communiqué sur sa 45e réunion tenue du 1er au 4 juin, sous la présidence de son chef Trân Câm Tu. 
>>Nguyên Phu Trong demande d’accélérer la lutte contre la corruption
>>La Commission de contrôle du PCV propose d'expulser un ancien fonctionnaire


Vue de la 45e réunion de la Commission de contrôle du Comité central du Parti. Photo : VNA/CVN

Lors de la réunion, la Commission a examiné les résultats de la supervision de plusieurs collectifs et particuliers concernant leur direction et leur respect des règles de travail, la gestion et l’utilisation du foncier, des minerais, des propriétés publiques et la réalisation de projets d’investissement.

Les collectifs et particuliers concernés étaient la permanence du Comité provincial du Parti de Quang Ninh ; la permanence, le secrétaire, le secrétaire adjoint du Comité provincial du Parti de Tuyên Quang, le secrétaire du Comité chargé des affaires du Parti, le président du Comité populaire provincial ; le Comité chargé des affaires du Parti au sein du Comité populaire municipal de Hai Phong, le secrétaire adjoint du Comité municipal du Parti, le secrétaire du comité chargé des affaires du Parti, le président du Comité populaire municipal.

La Commission de contrôle a demandé aux collectifs et particuliers supervisés de développer leurs avantages et de remédier à leurs faiblesses. Elle a également demandé aux permanences et aux commissions de contrôle des Comités provinciaux du Parti de Quang Ninh et Tuyên Quang et du Comité municipal du Parti de Hai Phong de diriger ou effectuer des contrôles et examens de certains établissements dans leurs localités.

La Commission a en outre décidé d’appliquer un avertissement à Trân Ngoc Cang, secrétaire adjoint du Comité provincial du Parti, secrétaire du Comité chargé des affaires du Parti et président du Comité populaire provincial de Quang Ngai.

Elle a demandé au Bureau politique d’appliquer des sanctions disciplinaires à Lê Viêt Chu, membre du Comité central du Parti, secrétaire du Comité provincial du Parti, chef de la délégation des députés de l’Assemblée nationale de la province de Quang Ngai.

La Commission a décidé de démettre Bùi Van Dum, juge du Tribunal populaire provincial de Hoà Binh, de tous ses postes au sein du Parti. Pendant son mandat de membre du Comité du Parti du district de Kim Bôi, de secrétaire de la cellule du Parti et président du Tribunal populaire du district de Kim Bôi, il avait commis de très graves violations des principes sur l’organisation d’activités du Parti et des règles juridiques concernant le jugement et l’exécution des décisions pénales. Ses violations avaient affecté le combat contre la criminalité, le prestige du Parti et du secteur juridictionnel, causé des sentiments de frustration au sein de la société. La Commission a également demandé au Comité chargé des affaires du Parti au sein de la Cour populaire suprême de soumettre des rapports à l’autorité compétente pour démettre Bùi Van Dum de ses fonctions de juge.

La Commission a décidé d’appliquer un avertissement à Huynh Thanh Tùng, ancien membre du Comité du Parti de la commune de La Chim, ancien vice-président du Comité populaire de cette commune de la ville de Kon Tum, province éponyme, pour ses violations dans la gestion et l’utilisation du foncier.

La Commission a demandé au secrétariat d’appliquer des sanctions disciplinaires à Nguyên Thanh Tho, membre du Comité provincial du Parti, ancien secrétaire du comité chargé des affaires du Parti, ancien président du Tribunal populaire de la province de Dông Thap ; à Pham Van Sang, ancien membre du Comité provincial du Parti, ancien secrétaire du Comité du Parti et ancien directeur du Service provincial des sciences et des technologies de Dông Nai.

Nguyên Thành Tho avait commis de graves violations des règles du Parti et des lois de l’État concernant la création et l'utilisation illégales de fonds, la gestion financière et la prévention et la lutte contre la corruption. Pham Van Sang, lui, avait commis de très graves violations des principes sur l’organisation d’activités du Parti, la déontologie, le mode de vie, la responsabilité de donner l’exemple, ainsi que l’acquisition, la gestion et l’utilisation d’équipements et la réalisation de projets d’investissement.

Lors de cette réunion, la Commission de contrôle a également examiné d’autres questions importantes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.