24/04/2018 18:13
Nguyên Van Binh, membre du politburo, secrétaire du Parti communiste du Vietnam (PCV) et président de la Commission centrale de l'économie, a travaillé lundi 23 avril à Hanoï avec une délégation d'experts internationaux en énergie.

>>Hausse du nombre de projets d'énergie renouvelable en 10 mois
>>Lancement du projet d'énergie éolienne-solaire à Binh Dinh
>>Une société allemande investit dans l'énergie solaire à Hâu Giang
 

Séance de travail entre la Commission centrale de l'économie (droite) et des experts internationaux en énergie, le 23 avril à Hanoï.
Photo: Duong Giang/VNA/CVN


Les experts internationaux en énergie ont livré un rapport sur les premiers résultats d'une recherche de la compagnie de consultation McKinsey & Co sur le secteur énergétique du Vietnam, partagé des leçons pour le développement énergétique durable de certaines économies dans le monde et fait des recommandations pour le Vietnam.

Cette recherche s'inscrit dans le cadre des activités de coopération du Forum de l'économie vietnamienne organisé par ladite Commission. Nguyên Van Binh a salué la qualité du rapport, qui offre une vision objective pour aider le Vietnam à développer son secteur de l'énergie.

Il a considéré ce rapport comme un document de référence pour le Vietnam dans la mise en œuvre des projets liés à la Résolution 18 du 25 octobre 2007 du politburo du PCV (10e exercice) sur les orientations du développement énergétique d'ici 2020 et vision pour 2050, et à la conclusion No26 du 24 octobre 2003 du politburo (9e exercice) sur la stratégie nationale d'aménagement de l'électricité.

Les détails du rapport seront rendus publics lors d'une conférence organisée par la Commission centrale de l'économie à Hanoï mardi 24 avril.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.