24/02/2021 11:51
Le secrétaire du Comité municipal du Parti, Vuong Dinh Huê, a exhorté à faire de la Cité impériale de Thang Long - Hanoï un parc patrimonial.
>>Reconstitution de rites royaux dans la Cité impériale de Thang Long
>>Célébration du 10e anniversaire de la Cité impériale de Thang Long - Hanoï
>>La Cité impériale de Thang Long, empreinte millénaire
>>Quang Ninh : Bai Tu Long devient le 38e Parc patrimonial de l’ASEAN

La porte au nord de la Cité impériale de Thang Long - Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le Secteur central de la Cité impériale de Thang Long - Hanoï et la zone de vestiges de l'ancienne citadelle de Cô Loa sont des patrimoines précieux de la capitale. Il faut préserver ces patrimoines tout en développant le tourisme, a déclaré le secrétaire du Comité municipal du Parti, Vuong Dinh Huê, lors d’une séance de travail tenue le 23 février.

Vuong Dinh Huê a demandé de créer un comité de direction des projets concernant la Cité impériale de Thang Long - Hanoï et de promouvoir la coopération internationale pour préserver et valoriser les patrimoines de la capitale.

Le Secteur central de la cité impériale de Thang Long - Hanoï, situé au cœur de la capitale du Vietnam, est la partie la plus essentielle et la mieux préservée de l'ancienne citadelle impériale de Thang Long. Il a été inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2010.

La cité impériale de Thang Long fut édifiée au XIe siècle par la dynastie des Ly, concrétisant l'indépendance du Dai Viêt. Elle fut construite sur les vestiges d'une citadelle chinoise datant du VIIe siècle, dans les terrains drainés du delta du fleuve Rouge, à Hanoï. Elle fut le lieu du pouvoir politique régional de manière continue, pendant près de treize siècles.

Les édifices de la cité impériale et les vestiges de la zone archéologique 18 Hoàng Diêu expriment une culture originale du Sud-Est asiatique, propre à la basse vallée du fleuve Rouge.

La citadelle impériale de Thang Long est caractérisée par la longévité et la continuité de l'exercice du pouvoir, dont témoignent les différents niveaux archéologiques et les monuments.

Implanté sur une superficie de 860,4 ha, la zone de vestiges de l'ancienne citadelle de Cô Loa a été classé monument national spécial en 2012.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.