14/09/2021 21:45
Le président de l’Assemblée nationale, Vuong Dinh Huê, a souligné mardi 14 septembre la nécessité d’amender la Loi sur la cinématographie de 2006 pour promouvoir le septième art et contribuer à la construction d’une culture vietnamienne moderne et empreinte de l’identité nationale.
>>L’Assemblée nationale donnera des suggestions à sept projets de loi
>>La Semaine du film sur le Président Hô Chi Minh
>>Le 21e Festival national du film se tiendra à Vung Tàu

Vue de la 3e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale, le 14 septembre à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

La cinématographie contribue non seulement à enrichir la vie spirituelle de la population mais aussi à construire une culture vietnamienne avancée et imprégnée de l’identité nationale, a déclaré le président de l’Assemblée nationale, Vuong Dinh Huê, lors de la 3e session du Comité permanent de l’Assemblée nationale.

La Loi sur la cinématographie de 2006 aborde les films et le cinéma sur des plateformes traditionnelles plutôt que sur des plateformes digitales comme c’est le cas actuellement, les aborde comme une forme d’art. Mais en réalité, c’est aussi une industrie culturelle, voire un secteur d’activité émergent dans certains pays, a-t-il dit.

Par conséquent, il est nécessaire d’apporter des modifications complètes et d’appréhender la cinématographie non seulement au moyen de ses œuvres littéraires et artistiques mais aussi de ses produits et services à très haute valeur culturelle, comme un secteur économique, une industrie, a-t-il souligné.

Il a également demandé d’examiner la réglementation des activités cinématographiques dans un environnement numérique en vue d’un développement rapide du cinéma et la mise en place d’un couloir juridique pour l’industrie cinématographique vietnamienne.

Le chef de l’Assemblée nationale s’est exprimé après l’écoute d’un rapport sur le projet de loi sur la cinématographie (amendée) présenté devant le Comité permanent par le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Van Hùng.

Ce texte se compose de 8 chapitres et 52 articles, hérite, retouche, modifie et complète 25 nouveaux articles, et prescrit 27 nouveaux articles par rapport à la loi en vigueur.

Le projet de loi crée des conditions favorables et incite les organisations et les particuliers à participer aux activités de production cinématographique ; soutient et encourage la diffusion et la dissémination de films vietnamiens ; encourage et attire les organisations et les particuliers à participer à la promotion du cinéma dans le pays et à l’étranger ; innove la gestion et applique des technologies de pointe dans le contexte de la révolution scientifique et technique.

Le vice-président permanent de l’Assemblée nationale, Trân Thanh Mân, a exhorté à créer un couloir juridique et des politiques de percée, avec une vision à long terme pour développer le cinéma vietnamien en tant qu’un secteur culturel et artistique et qu’un secteur des services culturels, un secteur économique dans une économie de marché à orientation socialiste en pleine intégration dans le cinéma mondial.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.