24/09/2016 21:24
La période 2010-2015 a témoigné d’une diminution considérable des personnes exposées au tabagisme passif dans la plupart des lieux publics. Cependant, il reste encore des progrès à accomplir. C’est ce qui ressort de l’enquête mondiale Global adults tobacco survey (GATS).
>>La cigarette passée à tabac lors d’un colloque à Hanoï
>>Tabac : arrêtons le massacre !

La Semaine nationale sans tabac 2016 à Thái Nguyên.
Photo : Hoàng Nguyên/VNA/CVN

Concrètement, le taux de fumeurs a enregistré une légère baisse (22,5% en 2015 contre 23,8% en 2010). En outre, les connaissances de la population sur les conséquences de la consommation du tabac ont connu une nette amélioration.

L’enquête de GATS 2015 indique également une baisse du taux de fumeur chez les 15-24 ans (19,8% en 2015 contre 25,3% en 2010), certainement due aux campagnes de lutte anti-tabac.

Dans le cadre du colloque sur l’application des politiques anti-tabac et d’interdiction d’en faire la publicité, tenu le 22 septembre à Hanoi, le professeur Lê Vu Anh, président de l’Association de la santé publique du Vietnam, a affirmé qu’il restait du travail à faire en matière d’interdictions, surtout dans les restaurants, bars et les lieux publics en général.

Mesures drastiques à prendre

Le tabac est une des causes principales de plusieurs maladies comme cancer du poumon, infarctus du myocarde, maladies respiratoires, etc. En outre, la fumée constitue également une menace pour les fumeurs et les personnes qui inhalent de façon répétée la fumée émise par les autres.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), si le Vietnam ne prend pas des mesures draconiennes face à cette situation, 10% de la population nationale auront succombé des suites des maladies relatives au tabac en 2020.

«Afin de lutter contre les méfaits du tabac, le Vietnam applique depuis 2004 la Convention-cadre sur le contrôle du tabac et s’engage à mettre en œuvre des mesures efficaces visant à aider des non-fumeurs à éviter d’être exposés dans le lieu de travail, les lieux et les transports publics. Neuf ans après, en 2013, la Loi de prévention et de lutte contre les méfaits du tabac, approuvée par l’Assemblée nationale, est entrée en vigueur», a informé le professeur Lê Vu Anh. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.