05/03/2018 17:46
La Chine a reconduit pour 2018 son objectif d'une croissance économique "d'environ 6,5%", à l'heure où Pékin dit viser un modèle de développement "durable" en musclant ses efforts contre la dette, les risques financiers et la pollution.

>>Chine : la croissance accélère à 6,9% en 2017
 

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, lors de l'ouverture de la session annuelle du Parlement, à Pékin le 5 mars. Photo : AFP/VNA/CVN


"C'est un chiffre bien adapté, l'économie est en transition entre une période de croissance rapide et une phase de développement qualitatif", a insisté lundi 5 mars le Premier ministre Li Keqiang, dans un discours-fleuve ouvrant la session annuelle du Parlement.

Certes, le géant asiatique s'était déjà donné en 2017 comme objectif une progression du PIB "d'environ 6,5%", mais en affichant son intention "de faire mieux si possible" -- une formule que M. Li s'est bien gardé de répéter cette année.

La croissance avait finalement accéléré à 6,9% l'an dernier. Une progression de 6,5% marquerait un vif ralentissement et la pire performance chinoise en 28 ans.

"Nous sommes capables (...) de parvenir à une croissance de meilleure qualité, plus efficace et plus durable", a fait valoir M. Li devant l'Assemblée nationale populaire (ANP).

L'idée est toujours de rééquilibrer l'économie vers la consommation intérieure, les services et l'innovation technologique -- au détriment d'industries lourdes endettées et surcapacitaires... et au prix d'un essoufflement de l'activité.

Significativement, aucune nouvelle cible de PIB à long terme n'avait été dévoilée à l'automne lors du congrès quinquennal du Parti communiste.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Le tourisme vietnamien séduit les Bangladais Les voyagistes vietnamiens devraient accorder plus d'attention au marché bangladais, tout en favorisant la coopération avec des partenaires bangladais pour concevoir des circuits touristiques adaptés aux Vietnamiens et aux Bangladais, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam au Bangladesh, Trân Van Khoa.