10/09/2020 16:28
La Chine s’engage à promouvoir sa coopération avec l’ASEAN pour relever les défis régionaux et internationaux, a déclaré le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.
>>La Chine salue la coopération de l’ASEAN dans la lutte anticoronavirus
>>Renforcer la collaboration entre la Chine et l'ASEAN
>>L’ASEAN devient le premier partenaire commercial de la Chine au premier semestre

Le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.
Photo : presselibre/CVN

La Chine s’engage à promouvoir sa coopération avec l’ASEAN pour relever les défis régionaux et internationaux, a déclaré le conseiller d'État et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, lors de la conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et de la Chine (10+1) tenue en ligne le 9 septembre à Hanoï.

Il déclaré que la Chine avait obtenu des résultats remarquables, tout en reliant la prévention du COVID-19 au développement économique, devenant ainsi la première grande économie du monde à se reprendre positivement. La Chine édifiera un nouveau modèle de développement, coordonnera la circulation nationale et internationale, et améliorera l'efficacité du lien économique, a-t-il souligné, ajoutant que cela apportera des avantages et de nouvelles opportunités aux pays de la région, y compris l'ASEAN, et dynamisera la coopération bilatérale.

Il a indiqué que la Chine est disposée à travailler avec les pays de l’ASEAN pour promouvoir activement les échanges et la coopération dans la période post-pandémique, à faire face conjointement aux défis mondiaux et régionaux, et à favoriser une communauté de destin commun Chine - ASEAN plus étroite. Il a proposé d'unir les efforts pour l'emporter sur l'épidémie, promouvoir la reprise économique régionale, favoriser le développement durable, et améliorer la planification à long terme de la coopération Chine - ASEAN.

Le même jour, l’Agence de presse Xinhua a publié un article qui a souligné que l’ASEAN et la Chine se sont engagées à continuer de bâtir un consensus et une coopération plus large sur les deux principales missions de lutte commune contre l'épidémie de COVID-19 et la reprise économique, tout en contribuant le plus fortement à maintenir la paix et la stabilité dans la région et promouvoir la reprise économique et la croissance.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l'amitié et la coopération entre l'ASEAN et la Chine sont entrées dans une nouvelle étape de développement intégral. Les deux parties travaillent ensemble pour lutter contre les épidémies, stabiliser l'économie et assurer les moyens de subsistance des populations, tout en continuant à créer un nouvel élan plus profond pour la coopération en Asie de l'Est et à approfondir le nouveau contenu du partenariat stratégique entre l’ASEAN et la Chine. La coopération économique et commerciale entre l'ASEAN et la Chine a poussé la reprise durable de l'économie de l'Asie de l'Est.

Les échanges commerciaux de la Chine avec l'ASEAN se sont élevés à 2.930 milliards de yuans (plus de 310 milliards d'USD) au cours des huit premiers mois, soit une augmentation de 7% en glissement annuel. Les IDE non financiers de Chine vers l’ASEAN ont bondi de 53,1% au premier semestre de l’année. En même temps, l'ASEAN est devenue le plus grand partenaire commercial de la Chine.

L’année 2021 marquera le 30e anniversaire des relations ASEAN – Chine. Les deux parties sont profondément conscientes de l'importance de promouvoir le renforcement de la communauté ASEAN - Chine avec un avenir commun, tout en continuant en même temps à soutenir fermement le multilatéralisme et le libre-échange, et à faciliter davantage la coopération économique et commerciale, et trouver de nouveaux points de développement pour la coopération, ce pour contribuer activement à la reprise économique régionale et mondiale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Phu Quôc accueillera ses premiers touristes étrangers munis de pass sanitaire électronique Le Comité populaire de la province de Kiên Giang (Sud) a décidé d’autoriser l’accueil expérimental de touristes étrangers à l’île de Phu Quôc à partir du 20 novembre.