07/04/2018 17:57
La Chine est fin prête et n'hésitera pas à riposter farouchement si les États-Unis annoncent une liste de droits de douanes supplémentaires sur les produits chinois d'une valeur de 100 milliards de dollars, a annoncé vendredi 6 avril le ministère chinois du Commerce.
>>Une bonne relation sino-américaine est nécessaire pour garantir la stabilité du monde
>>La Chine réplique aux États-Unis en imposant des taxes sur 128 produits américains
>>Une guerre commerciale aurait un effet désastreux sur toutes les économies

Dans le rayon “ produits importés” d’un supermarché pékinois, le 2 avril 2018.
Photo : La Croix/CVN

"Nous n'écartons aucune option", a déclaré vendredi 6 avril Gao Feng, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse.

Ces remarques ont été formulées après que le président américain Donald Trump a menacé jeudi 5 avril d'imposer des droits de douane sur des importations de 100 millions de dollars venant de la Chine. Qualifiant ce geste de "déraisonnable" et d'"extrêmement incorrect", M. Gao a déclaré que la partie américaine avait mal jugé la situation et ne ferait que "se tirer une balle dans le pied". La Chine est prête à une escalade supplémentaire de la part des États-Unis et a préparé des contre-mesures détaillées, a-t-il poursuivi.

"Il s'agit là d'une guerre entre l'unilatéralisme et le multilatéralisme, ainsi qu'entre le protectionnisme et le libre-échange", a indiqué M. Gao. Si le multilatéralisme et le libre-échange sont menacés, le processus de la mondialisation économique sera détruit, et la reprise de l'économie mondiale tout entière sera gravement menacée. "Cela est préjudiciable aux intérêts vitaux de la Chine et encore plus préjudiciable aux intérêts communs du monde", d'après le porte-parole.

"Faisant face à une question de cette importance, nous devons lutter fermement", a-t-il ajouté. 

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Hôi An va accueillir de nouveau des touristes À partir du 24 septembre, la vieille ville de Hôi An de la province de Quang Nam (Centre) va accueilir de nouveau des touristes.