25/06/2016 18:28
Les relations entre la Chine et la Russie peuvent être qualifiées de "matures et stables", estime l'ambassadeur de Chine en Russie, Li Hui, à l'approche de la visite en Chine du président russe Vladimir Poutine. Ce dernier est attendu le 25 juin à Beijing.
>>Le rôle régional de l'OCS au cœur des discussions entre les présidents chinois et russe
>>Chine, Russie et Mongolie décident de créer un nouveau couloir économique


Le président russe Vladimir Poutine (gauche) et son homologue chinois Xi Jinping, le 23 juin à Tachkent en Ouzbékistan. Photo : Xinhua/VNA/CVN


"Les deux pays ont établi une confiance mutuelle de haut niveau dans le domaine politique; ils sont des partenaires importants dans le secteur économique; leurs échanges humains sont marqués par des événements colorés et variés, alors que leur coopération stratégique dans les affaires internationales s'approfondit continuellement", a déclaré M. Li dans une interview accordée à des médias russes et chinois.

Pour lui, la visite de M. Poutine va donner une forte impulsion au développement du partenariat coopératif stratégique global entre la Russie et la Chine.

Les deux pays ont l'intention de saisir cette opportunité pour faire converger leurs stratégies de développement. Leurs dirigeants se sont déjà mis d'accord sur ce sujet, prévoyant l'alignement de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" avec l'Union économique eurasiatique (EEU), a rappelé M. Li.

Peu avant le 16e sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Tachkent en Ouzbékistan, le président chinois Xi Jinping et M. Poutine ont échangé leurs points de vue sur les relations bilatérales et le rôle de l'OCS en matière de développement et de sécurité régionaux.

Lors de cette rencontre, M. Xi a déclaré que les deux pays devraient œuvrer à faire se converger l'initiative "la Ceinture et la Route" avec l'EEU et avoir une coordination plus étroite sur les affaires internationales et régionales majeures.
Selon M. Li, la coopération dans des domaines tels que l'énergie et l'innovation pourrait recevoir un coup de pouce. Les deux pays s'efforcent d'établir un dialogue sur la promotion de l'innovation.

Concernant la coopération dans le domaine de l'énergie, les deux pays pourraient intégrer des segments en amont et en aval au travers de la mise en place de chaînes de production, a dit M. Li.

Dans le même temps, la Chine et la Russie pourraient renforcer leurs coproductions, en particulier en ce qui concerne les avions gros-porteurs long courrier, les hélicoptères gros porteurs ou encore la construction de la ligne à grande vitesse (LGV) Moscou-Kazan.

Quant à la coopération régionale, l'ambassadeur chinois a indiqué que les deux pays considéraient comme une priorité les échanges entre le nord-est de la Chine et l'Extrême-Orient russe, ainsi qu'entre la région de la Volga en Russie et les cours supérieur et moyen du fleuve Yangtze en Chine.

"Les deux économies sont très complémentaires avec une forte demande de coopération (...) Il y a des facteurs stratégiques et à long terme, ainsi que des avantages politiques uniques", selon lui.

Evoquant le commerce sino-russe, l'ambassadeur chinois a souligné que malgré un déclin en valeur en dollars, le volume total des échanges bilatéraux était en augmentation.

"De nouveaux domaines de coopération, tels que le commerce électronique transfrontalier, sont en plein essor. La Russie est devenue le deuxième pays le plus important en termes de commerce électronique transfrontalier avec la Chine", a fait savoir M. Lin.

 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.