08/03/2018 15:28
La Chine a appelé jeudi 8 mars les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée "à dialoguer au plus vite", à l'heure où des émissaires sud-coréens se rendent à Washington pour rendre compte du soudain dégel des relations avec le régime de Kim Jong Un.
>>Trump salue les signes d'ouverture de la RPDC
>>La RPDC a annulé une rencontre avec le vice-président américain lors des JO d'hiver

Le leader nord-coréen Kim Jong-Un (gauche) et du conseiller du président sud-coréen Chung Eui-yong, lors d'une rencontre le 5 mars à Pyongyang.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le gouvernement chinois est soulagé par le très récent réchauffement intercoréen, lui qu'inquiétaient les menaces de guerre à sa frontière proférées tant par Pyongyang que par Washington.

La République populaire démocratique de Corée s'est dite prête à discuter avec les autorités américaines et à renoncer à ses bombes atomiques et ses missiles balistiques, a annoncé Séoul mardi 5 mars, après un entretien à Pyongyang entre M. Kim et une délégation sud-coréenne.

Le régime nord-coréen serait également disposé à négocier sa dénucléarisation, en échange de garanties sur sa sécurité. Enfin, Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in doivent se retrouver fin avril pour un sommet historique à la frontière des deux États, a indiqué Séoul.

Ces avancées spectaculaires constituent le dernier épisode en date du rapprochement amorcé à l'occasion des JO d'hiver, organisés en février en territoire sud-coréen.

"La recherche d'une solution au problème de la péninsule (coréenne) a enfin fait un pas important dans la bonne direction", s'est félicité jeudi 8 mars le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

"Nous appelons toutes les parties, notamment les États-Unis et la République populaire démocratique de Corée, à entrer en contact et à dialoguer au plus vite", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse en marge de la session annuelle du Parlement chinois.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.