26/01/2021 09:19
Le président chinois Xi Jinping a mis en garde lundi 25 janvier contre une "nouvelle guerre froide" et s'est posé en champion du multilatéralisme, à l'ouverture du Forum économique mondial, qui abandonne cette année les neiges de Davos au profit d'un format complètement virtuel.
>>Davos : pandémie, "virus des inégalités" et rebond chinois au menu


Image d'une vidéo fournie par le site internet du Forum économique mondial de Davos, montrant l'intervention du président chinois Xi Jinping le 25 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

M. Xi s'est érigé en défenseur du multilatéralisme, comme il l'avait déjà fait face au même forum il y a quatre ans.

Son successeur tout juste désigné, le démocrate Joe Biden, ne participe pas à ce rendez-vous annuel de l'élite politique et économique mondiale, se tenant habituellement dans la station de ski suisse de Davos.

"Bâtir des clans ou déclencher une nouvelle guerre froide, rejeter, menacer ou intimider les autres (...), le bouleversement des chaînes d'approvisionnement ou des sanctions afin de provoquer l'isolement ne fera que pousser le monde dans la division et même la confrontation", a averti Xi Jinping.

Et ce alors que l'administration Biden est attendue au tournant sur sa politique face à la montée en puissance économique et technologique de la Chine.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre