20/11/2019 15:31
La Chine a exhorté mardi 19 novembre les États-Unis à respecter sincèrement la souveraineté de la Chine et à cesser de s'ingérer dans les affaires de Hong Kong et d'intervenir dans les affaires intérieures de la Chine.
>>La police menace d'utiliser des "balles réelles" face aux manifestants armés
>>Chine : face aux manifestations à Hongkong, des étudiants vietnamiens évacués

Des manifestants attendent des soins, le 18 novembre après avoir été blessés lors des mouvements pro démocratiques à Hong Kong.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Les affaires de Hong Kong sont purement des affaires intérieures de la Chine. Aucun gouvernement, aucune organisation et aucun individu étranger n'a le droit d'intervenir", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, lors d'un point de presse, en réponse aux propos tenus lundi 18 novembre par le secrétaire d'État américain Mike Pompeo, selon lesquels "les États-Unis sont gravement préoccupés par l'aggravation des troubles politiques et de la violence à Hong Kong".

Les récents commentaires sur Hong Kong de la partie américaine ont mis en lumière ses motivations cachées de tenter de s'ingérer dans les affaires de Hong Kong ainsi que son "deux poids, deux mesures" sur les crimes violents, a indiqué M. Geng, ajoutant qu'entretenir la confusion entre les mesures prises par la police de Hong Kong pour mettre fin à la violence et au chaos et les crimes violents des forces radicales profanait l'état de droit et les droits de l'homme.

En réponse aux remarques de M. Pompeo sur la Déclaration conjointe sino-britannique, le porte-parole chinois a déclaré que les droits et obligations concernant la partie britannique avaient déjà été respectés depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997. Les États-Unis n'ont aucun fondement juridique et ne sont pas en mesure d'invoquer la déclaration commune pour s'ingérer dans les affaires de Hong Kong.

Mettre fin à la violence et rétablir l'ordre est la priorité absolue de Hong Kong. Le gouvernement central chinois continuera à soutenir fermement la chef de l'exécutif afin qu'elle dirige le gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong pour gouverner conformément à la loi, à soutenir fermement la police de Hong Kong pour l'application stricte de la loi, et à soutenir fermement les organes judiciaires de Hong Kong afin qu'ils punissent sévèrement les criminels violents conformément à la loi, a-t-il dit.

M. Geng a souligné une fois de plus que le gouvernement chinois a une détermination inébranlable à protéger la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement nationaux, à mettre en œuvre la politique "un pays, deux systèmes" et à s'opposer à toute ingérence dans les affaires de Hong Kong par les forces extérieures.

"Nous exhortons les États-Unis à respecter sincèrement la souveraineté de la Chine, à cesser de faire des remarques irresponsables, à cesser de tolérer les crimes violents déguisés, à cesser de s'ingérer dans les affaires de Hong Kong et à cesser d'intervenir dans les affaires intérieures de la Chine", a-t-il déclaré.

Xinhua/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Parc national de Nui Chua développe l’écotourisme durable Pour promouvoir la valeur des ressources de la biodiversité et des paysages naturels, le Parc national de Nui Chua (province de Ninh Thuân) organisent divers types d'écotourisme dans le cadre du développement de l'écotourisme, selon Trân Van Tiêp, directeur adjoint du comité de gestion du Parc.