04/07/2017 18:54
Le président chinois Xi Jinping, en visite en Russie, et son homologue russe Vladimir Poutine sont convenus, lors d’un entretien lundi 3 juillet à Moscou, de consolider les relations bilatérales et de renforcer leur coordination sur des questions majeures, dont celle de la péninsule coréenne.
>>La Chine et la Russie s’allient pour construire des avions gros-porteurs
>>La Chine satisfaite des relations économiques avec la Russie

Le président chinois Xi Jinping (droite) et son homologue russe Vladimir Poutine, le 3 juillet à Moscou. Photo : Xinhua/VNA/CVN

La Chine et la Russie sont des partenaires de coordination stratégique globale et il est très important pour elles d’intensifier leur communication et leur coordination pour traiter les affaires majeures, a indiqué Xi Jinping, qui s’est entretenu en tête à tête avec son homologue russe au Kremlin juste après son arrivée à Moscou.

Les deux parties devraient renforcer leur coopération et se soutenir fermement en poursuivant leur propre voie de développement et en défendant leur souveraineté respective, leur sécurité nationale et leurs intérêts de développement, a-t-il ajouté.

Les deux pays doivent également améliorer la communication politique et la coordination de leurs actions sur les principales questions régionales et mondiales afin d’affronter les risques et de relever les défis, mais aussi de promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité dans le monde, a-t-il déclaré.

Pour sa part, le président russe a reconnu que les deux parties devaient renforcer leur soutien mutuel et leur coordination sur les grandes questions régionales et mondiales.

Il est important de renforcer la diplomatie des chefs d’Etat, car cela permettra de promouvoir le développement des relations bilatérales, a souligné M. Poutine, qui a ajouté que l’actuelle visite d’État de M. Xi, la seconde depuis son entrée en fonctions en 2013, devrait renforcer davantage le partenariat entre les deux pays.

Les deux dirigeants ont également échangé leurs points de vue sur la péninsule coréenne et la crise syrienne. Ils ont décidé de promouvoir la recherche d’une solution appropriée à la question de la péninsule par le dialogue et les négociations.

Quant au déploiement du bouclier antimissile THAAD en Corée du Sud, MM. Xi et Poutine ont déclaré qu’il menaçait l’équilibre stratégique dans la région.

La Chine et la Russie sont opposées au déploiement du THAAD en Corée du Sud, ont-ils souligné.

La Russie est la première étape de la tournée actuelle de M. Xi, qui le conduira également en Allemagne pour une visite d’État avant de participer au prochain Sommet du G20 à Hambourg.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Lâm Dông propose un nouveau code de conduite du tourisme Le Département de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), vient de présenter son nouveau code de conduite du tourisme.