16/06/2020 11:48
La Chine, qui consomme environ la moitié de la production mondiale de litchi, devrait augmenter ses importations de fruits cette année pour répondre à la demande locale croissante, et le Vietnam, en pleine saison de récolte, est devenu son fournisseur principal.
>>Neuf tonnes de litchi "U hông" du Vietnam expédiées vers l'Australie
>>Central Retail commercialisera 1.000 tonnes de litchis de Bac Giang
>>Central Retail vendra 1.000 tonnes de litchis de Luc Ngan en 2020

Le Vietnam a autorisé plus de 300 vendeurs chinois à entrer et à acheter des litchis dans la province de Bac Giang.
Photo : Dông Thuy/VNA/CVN

Le Centre du commerce international (ITC) a indiqué que les importations chinoises de litchis frais avaient augmenté de 4,64% par an au cours de la période 2015-2019. Rien qu'au cours des quatre premiers mois de cette année, la Chine a importé 173 tonnes de litchis d'une valeur de 190.000 d'USD, en hausse de 77% en volume et de 288,7% en valeur par rapport à la même période l'an dernier.

En raison de l'impact de la pandémie, les importations chinoises de litchis en provenance du Vietnam ont considérablement diminué au cours de la même période en 2020, tandis que celles en provenance de Thaïlande ont fortement augmenté.

La Chine est l'un des principaux producteurs mondiaux de litchis avec 1,55 million de tonnes chaque année, ce qui représente 50% de la production mondiale.

En plus de consommer des litchis frais, la Chine utilise ce fruit pour faire des confitures, des confiseries, des médicaments, des jus et du vin, et le litchi est souvent en pénurie dans le pays.

Début juin, le Vietnam a autorisé plus de 300 vendeurs chinois à entrer et à acheter des litchis dans la province de Bac Giang (Nord), l'un des plus grands producteurs du pays.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai