19/04/2018 21:59

>>Le Parlement européen entérine la répartition des réductions d'émissions de CO2
>>Indonésie : le défi de nettoyer le fleuve le plus pollué au monde
>>Qualité de vie : Vienne en tête, les villes d'Europe bien classées

Le ministère chinois de l'Écologie et de l'Environnement (MEE) a annoncé jeudi 19 avril que le pays envisageait d'interdire l'importation de 32 types de déchets solides afin de réduire la pollution de l'environnement. L'importation de 16 types de déchets solides, dont les déchets automobiles compressés et les bateaux mis au rebut sera interdite à partir du 31 décembre 2018, a indiqué le ministère dans un communiqué publié en ligne. Les importations de 16 autres types de déchets, dont ceux d'acier inoxydable, seront interdites à partir du 31 décembre 2019. La Chine a commencé à importer des déchets solides en tant que source de matières premières dans les années 1980. Le pays est resté pendant des années le plus grand importateur de matières recyclables du monde. Les déchets solides contiennent souvent des éléments nuisibles s'ils ne sont pas bien traités. La Chine a décidé d'interdire graduellement les importations de déchets solides pouvant être remplacés par des ressources domestiques avant fin 2019.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

Le sala centenaire de la pagode Chot Le Centre d’études et de méditation bouddhiste khmer de la pagode Chot, aussi appelé sala, fait partie du patrimoine culturel régional. Retour sur son histoire particulière.