14/11/2017 17:29
Le Sommet de l’ASEAN - Chine s'est tenu le 13 novembre, en marge du 31e Sommet de l’ASEAN et des conférences connexes à Manille, aux Philippines, selon l'Agence de presse malaisienne Bernama.

>>Le Japon appelle le règlement des litiges en Mer Orientale selon le droit international
>>ASEAN et Chine s'engagent à protéger l'environnement en Mer Orientale

Le Premier ministre malaisien Najib Razak. Photo : AFP/VNA/CVN

La Chine a montré des réactions positives pour réduire les tensions en Mer Orientale, dont la garantie de la liberté de la navigation maritime et aérienne dans les zones maritimes litigieuses, a déclaré le Premier ministre malaisien Najib Razak après le Sommet de l’ASEAN - Chine.

Lors de ce sommet, le Premier ministre chinois Li Keqiang a affirmé que la Mer Orientale serait un "ancre de paix et de stabilité" . Il a souligné que la Chine ne recourrait pas à la force et était prête à poursuivre les négociations pour parvenir bientôt au Code de conduite en Mer Orientale (COC). Il a aussi réaffirmé l’engagement de Pékin de garantir la paix de la région, a cité l'agence de presse malaisienne Bernama. 

Selon le Premier ministre malaisien, la Chine est plus positive dans la question de la Mer Orientale. "Elle ne veut pas que la région soit en pleine de tensions et son engagement à assurer la paix dans la région n'a pas changé",  a-t-il ajouté. Selon lui, toutes les différences doivent être réglées de manière positive et constructive sur la base du droit et de la retenue, sans recourir à la force ni menacer d’y recourir.

Najib Razak a déclaré que la Malaisie et l'ASEAN devaient saisir l'opportunité de la croissance économique rapide de la Chine en augmentant les exportations vers ​ce pays et attirant de nombreux visiteurs ​chinois.

Lors du Sommet de l’ASEAN - États-Unis auquel a assisté le président Donald Trump, le leader malaisien a déclaré que la présence de ce dernier a montré que l'engagement des États-Unis envers l'ASEAN n'avait pas changé, et que l’Asie du Sud-Est était toujours une région importante pour ce pays. ​

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.