12/07/2018 09:04
Le représentant permanent de la Chine aux Nations unies, Ma Zhaoxu, a appelé mercredi 11 juillet la communauté internationale à se doter d'une nouvelle doctrine de sécurité pour faire face aux risques posés par le changement climatique.
>>Ouverture d'un forum de l’ONU pour le développement durable

Le représentant permanent de la Chine, Ma Zhaoxu, aux Nations unies le 11 juillet.
Photo: Xinhua/VNA/CVN

La communauté internationale devrait se doter d'une nouvelle doctrine de sécurité basée sur une sécurité commune, globale, coopérative et durable, afin de pouvoir mieux faire face aux risques liés au climat, a-t-il déclaré au Conseil de sécurité au cours d'un débat à haut niveau. Tous les pays doivent prendre des mesures intégrées, renforcer leur coopération internationale et se lancer sur la voie du développement durable, dans le but de s'appuyer sur un développement commun pour faire face aux risques sécuritaires liés au climat, tels que l'épuisement des sols et des ressources en eau, l'insécurité alimentaire, les crises alimentaires et les mouvements migratoires, a-t-il indiqué.

Il est important que la communauté internationale travaille à bâtir une communauté d'avenir partagé pour l'humanité, et relève activement l'énorme défi mondial que représente le changement climatique, a-t-il déclaré. Les pays du monde entier doivent renforcer leurs échanges et leur coopération pour mieux affronter le changement climatique, et porter assistance aux pays en voie de développement par le biais de transferts de technologie et de programmes de consolidation des capacités, a déclaré l'ambassadeur chinois.

La communauté internationale doit défendre l'égalité et la justice, et garantir que les règles du droit international soient réellement suivies par tous. Les pays du monde entier doivent pleinement respecter les accords internationaux en matière de lutte contre le changement climatique, rejeter toute notion de jeu à somme nulle, améliorer le partage des bénéfices et des responsabilités, et aspirer à des bénéfices mutuels et à des résultats gagnant-gagnant, a-t-il affirmé.

Il a appelé à appliquer l'Accord de Paris, et à adhérer à des principes de responsabilités communes mais différenciées. La communauté internationale doit prendre en compte la situation particulière de chaque pays, et respecter leurs différences, notamment lorsqu'il s'agit de pays en voie de développement, a-t-il souligné.

La Chine, qui a toujours participé à la coopération internationale en matière de changement climatique, continuera à honorer ses engagements dans le cadre de la coopération Sud-Sud sur le changement climatique et à aider les autres pays en voie de développement à faire face aux défis climatiques, a affirmé M. Ma. La Chine est déterminée à travailler de concert avec le reste de la communauté internationale pour sauvegarder notre planète, a-t-il conclu.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

Pour édifier un environnement touristique sans tabac La 6e conférence des pays de l’ASEAN sur l’édification des villes sans tabac a été organisée mardi 20 novembre dans la ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Elle était placée sous les auspices du ministère vietnamien de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé au Pacifique occidental.