22/03/2019 23:20
Au moins 47 morts et 90 blessés graves: le bilan encore provisoire de l'explosion d'une usine chimique dans l'Est de la Chine est l'un des plus lourds de l'histoire du pays, régulièrement frappé par des catastrophes industrielles.
>>Chine: 44 morts à la suite d'une explosion dans un parc industriel
>>Chine: forte explosion dans une usine chimique, bilan encore inconnu

Sur le site de l'explosion de l'usine chimique de Yancheng, dans l'Est de la Chine, le 21 mars. Photo: AFP/VNA/CVN

Un paysage apocalyptique, avec des bâtiments carbonisés et fortement endommagés ou totalement détruits, apparaissait sur les images de drones diffusées vendredi 22 mars par la Télévision d'État CCTV, au lendemain de l'explosion de l'usine située à environ 260 km au nord de Shanghai.

Il s'agit de l'une des explosions les plus meurtrières survenues ces dernières années en Chine. Au total, plus de 600 personnes reçoivent un traitement médical, selon les autorités locales.

Vendredi 22 mars, les riverains de l'usine, encore sous le choc, s'affairaient à déblayer les débris devant chez eux, pendant que de la fumée était toujours visible.

Les habitants de ce quartier de Yancheng, dans la province du Jiangsu, semblaient livrés à eux-mêmes face à l'étendue des dégâts. Certains étaient en pleurs.

D'autres ont dû précipitamment tout abandonner et passer la nuit à l'hôtel, tant leur habitation a été endommagée.

La déflagration s'est produite jeudi 21 mars à 14h48 locales (06h48 GMT) dans l'entreprise Tianjiayi Chemical, qui produit notamment des engrais, forçant l'évacuation de plus de 3.000 habitants par crainte d'émanations toxiques. Le risque d'empoisonnement compliquait les opérations de secours.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le tourisme vietnamien sera présenté en Chine en mai Le programme de présentation du tourisme vietnamien en Chine constitue le point d’orgue des activités la branche touristique dans les temps à venir. Cette information a été donnée par le porte-parole du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Thai Binh, lors d’une conférence de presse périodique de ce ministère tenue le 17 avril à Hanoï.