14/10/2020 23:08
La ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Marie Eriksen Søreide, a prononcé mercredi 14 octobre une présentation sur le multilatéralisme dans un contexte de tension géopolitique croissante et de pression sur le système multilatéral. Co-organisé par l’Académie diplomatique du Vietnam et l’ambassade de Norvège au Vietnam, l’événement s’est déroulé en ligne et hors ligne à Hanoï et à Oslo.
>>La Norvège soutient le Vietnam dans la prévention de phénomènes marins
>>Le Vietnam et la Norvège promeuvent la coopération bilatérale

Une présentation en ligne sur le multilatéralisme de la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Marie Eriksen Søreide, le 14 octobre.
Photo : Trung Hiêu/CVN

La directrice adjointe de l’Académie diplomatique du Vietnam, Pham Lan Dung, a déclaré en ouverture que cet événement contribuait au renforcement des relations bilatérales et reflétait l’engagement ferme des deux pays en faveur du multilatéralisme pour faire face efficacement aux défis liés aux changements dans la région et le monde.

L’assistant du ministre des Affaires étrangères Pham Quang Hiêu a affirmé que la diplomatie multilatérale est une orientation stratégique importante de la politique étrangère du Vietnam.

Avec une relation de longue date ainsi que des intérêts et des préoccupations partagés, l’engagement des deux pays à soutenir le multilatéralisme jettera une base solide pour eux afin de stimuler la collaboration non seulement via un canal bilatéral, mais aussi des forums internationaux, en particulier aux Nations unies lorsque la Norvège deviendra membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) pour le mandat 2021-2022.

Intensifier la coopération avec l’ASEAN

Il a souhaité que la Norvège continue à renforcer sa coopération avec l’ASEAN et à soutenir son rôle central dans la région Asie-Pacifique et Indo-Pacifique pour la paix, la stabilité et la prospérité dans la région.

Dans son intervention, la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Marie Eriksen Søreide, a déclaré que les engagements du Vietnam envers l’ASEAN étaient importants pour renforcer la solidarité interne et le rôle du bloc régional dans le monde.

Elle a affirmé que la Norvège et le Vietnam croyaient fermement au multilatéralisme et à la coopération internationale fondée sur des règles.

Comme les défis deviennent de plus en plus sérieux alors que le monde traverse des crises médicales et socio-économiques sans précédent en raison de l’impact de la pandémie de COVID-19, elle a déclaré que seules la solidarité et la coopération internationales pourraient entraîner le rétablissement et le développement.

Selon elle, pendant son mandat en tant que membre non permanent du CSNU, la Norvège se concentrera sur la diplomatie de consolidation de la paix, le renforcement du rôle des femmes dans la construction d’une paix durable, la protection des personnes au milieu des conflits et la gestion des risques de sécurité liés au climat.

Afin de relever efficacement les défis dans un avenir proche, les Nations unies devraient développer un partenariat avec des mécanismes régionaux tels que l’ASEAN et l’Union européenne, a-t-elle déclaré.

Elle a conclu son intervention par une affirmation ferme sur la valeur de l’esprit multilatéral que les pays doivent développer face aux défis actuels et à venir.

Les participants ont également discuté des domaines de coopération prometteurs entre les deux nations et souligné la détermination à renforcer le système multilatéral au profit des deux pays, des régions et du monde.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

Cinq Parcs nationaux du Vietnam Le Vietnam n'est pas seulement célèbre pour ses plages classées parmi les plus belles destinations insulaires du monde, son réseau de Parcs nationaux impressionne aussi fortement de nombreux visiteurs.