17/02/2019 14:48
La chancelière allemande, Angela Merkel, a mis en garde samedi 16 février l'effondrement de la structure politique mondiale, en préconisant le multilatéralisme et la coopération pour régler les défis mondiaux.
>>La reprise des pourparlers est cruciale pour résoudre la question du nucléaire
>>À Munich, le plaidoyer de Merkel contre le repli sur soi

La chancelière allemande, Angela Merkel, le 16 février à la conférence de sécurité de Munich.
Photo: AFP/VNA/CVN

Lors d'un discours prononcé à la conférence de sécurité de Munich, Mme Merkel a déclaré que la structure politique internationale établie après la Seconde Guerre mondiale ne pourrait pas être brisée mais devrait être réformée de manière multilatérale.

"Nous avons tiré une leçon de la Seconde Guerre mondiale, bien que les discussions multilatérales internationales puissent être lentes ou ardues, je crois qu'il vaut mieux se mettre à penser pour les autres, regarder au-delà des bornes et essayer de créer des situations gagnant-gagnant, que résoudre ces problèmes tout seul", a-t-elle déclaré.

"Le multilatéralisme pourrait être compliqué, mais il est mieux que de rester seul à la maison", a ajouté Mme Merkel à la fin de son discours.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

À la recherche d'une stratégie pour optimiser les potentiels touristiques Une stratégie visant à développer un tourisme adapté au changement climatique dans le delta du Mékong est en cours d'élaboration, dans le but d'exploiter pleinement le potentiel local.