01/11/2018 18:56
Le 5e Festival international du film de Hanoi (Haniff V) sur le thème ''Cinéma - intégration et développement durable'' s’est achevé sur une bonne note, mercredi 31 octobre à Hanoï.
>>Bientôt le 5e festival international de cinéma de Hanoi
>>Bientôt 5e édition du Festival international du film de Hanoï

Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Ngoc Thiên (centre), remet le prix du meilleur long métrage à ''La Chambre noire'' du réalisateur iranien Rouhollah Hejazi.
Photo: VNA/CVN

Haniff V s’est terminé sur un succès après cinq jours d’organisation, a déclaré en clôture Ngô Phuong Lan, directrice du Département de la cinématographie, cheffe du comité organisateur et directrice de Haniff V.

Cette édition a marqué une nouvelle étape d’un jeune festival cinématographique qui s’est formé, s’affirme et se développe, contribuant à aider le cinéma vietnamien à s’intégrer plus profondément au monde et en même temps à rapprocher le cinéma mondial du Vietnam, s’est-elle félicitée.

Cet événement biennal a fait connaître ou redécouvrir des œuvres majeures, y compris grands classiques des réalisateurs célèbres et nouveaux films lauréats de prix prestigieux, à l’image de "Shoplifters" du réalisateur japonais Hirokazu Koreeda, Palme d’Or du Festival de Cannes en mai dernier, et de "A Fantastic Woman" du réalisateur chilien Sebastian Lelio, Oscar 2018 du meilleur film étranger.

Des dizaines de milliers de cinéphiles sont rendus en masse à ce véritable festin de cinéma, avec au menu 147 films de 45 pays et terrioires, dont 47 films vietnamien, projetés en salle ou en plein air, et des échanges avec des échanges avec des artistes en chair et en os avant une cinquantaine des 204 projections.

Le jury a décerné le prix du meilleur long métrage à "The Dark Room" du réalisateur iranien Rouhollah Hejazi, et le prix du meilleur court-métrage à "Su" du réalisateur kazakh Aizhana Kassymbek.

"The Dark Room" (La Chambre noire) raconte l’histoire d’un couple qui a récemment déménagé dans un nouveau complexe avec leur fils de 5 ans. Perdu dans le désert puis retrouvé par ses parents, le garçon leur dit plus tard avoir harcelé sexuellement par un étranger. Très contrarié, le père recherche le suspect.

Le festival a également récompensé les meilleurs réalisateurs, meilleurs acteurs, meilleures actrices et meilleurs jeunes réalisateurs de court-métrage, outre les prix du jury et du film vietnamien élu par les spectateurs.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.