26/07/2017 18:51
Mardi 25 juillet, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté, à une écrasante majorité, un projet de loi qui imposera des sanctions plus sévères à la Russie, à l'Iran et à la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

>>Pour Moscou, le nouveau projet de sanctions américaines est "négatif"
>>Donald Trump frappe l'Iran de sanctions mais conserve l'accord nucléaire
>>Washington reporte une éventuelle levée des sanctions contre le Soudan

 

Le président de la Chambre des représentants Paul Ryan prend la parole lors d'une conférence de presse tenue le 25 juillet à Capitol Hill, à Washington DC.
Photo : EPA/VNA/CVN


Les représentants ont adopté à une écrasante majorité (419 voix contre 3) le projet de loi. Trois républicains - Justin Amash, Jimmy Duncan et Thomas Massie - ont voté contre le projet de loi.

En plus d'imposer de nouvelles sanctions aux trois pays, le projet de loi accorde également au Congrès le pouvoir d'empêcher le président Donald Trump de lever des sanctions contre la Russie.

Cela intervient malgré le fait que les responsables de l'administration de Trump ont demandé aux législateurs d'accorder une "flexibilité" à la Maison-Blanche en ce qui concerne la Russie.

"Ce contrôle fort est nécessaire. C'est approprié. Après tout, c'est le Congrès que la Constitution habilite à réglementer le commerce avec les pays étrangers", a déclaré Ed Royce, président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, selon le site d'information The Hill.

L'adoption de nouvelles sanctions contre la Russie par la Chambre basse du Congrès des États-Unis menace de "détruire les perspectives de normalisation" des relations avec Moscou, a dénoncé mercredi 26 juillet un haut diplomate russe. "Ce qui se passe ne rentre pas dans le cadre du bon sens. Les auteurs et soutiens de ce projet de loi font un pas très sérieux en direction d'une destruction des perspectives de normalisation des relations avec la Russie", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, cité par l'agence publique TASS.

 

Xinhua/VNA/CVN

 

 

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.