27/05/2012 11:50
La capsule Dragon de la société américaine SpaceX, amarrée à la Station spatiale internationale (ISAS), dégage l'odeur d'une "voiture neuve", ont confié les astronautes de l'avant-poste orbital après avoir pénétré dans le vaisseau le 26 mai.

Le capsule Dragon de la société américaine SpaceX. Photo : AFP/VNA/CVN


L'ouverture des sas entre l'ISS et Dragon a eu lieu à 09h53 GMT le 26 mai, après l'amarrage la veille de la capsule de SpaceX, la première société privée à envoyer un engin inhabité vers la Station spatiale.

La capsule réutilisable de six tonnes Dragon, en forme de cloche et dotée de deux antennes solaires, livre 521 kg de provisions alimentaires et de matériel de laboratoire à l'ISS. Les astronautes doivent placer dans la capsule 660 kg de matériel d'expériences scientifiques réalisées dans l'ISS.

Peu après l'ouverture des sas, l'astronaute Don Pettit et le commandant de la station, le Russe Oleg Kononenko, ont pénétré dans la capsule. Selon M. Pettit, il s'en dégage l'odeur "d'une voiture neuve". Le 25 mai, le bras robotisé avait "saisi" Dragon, puis la capsule s'était amarrée quelques heures plus tard à l'ISS.

Les deux engins pouvant désormais communiquer, "les membres de l'équipage de l'Expedition 31 (de l'ISS, ndlr) vont entamer plusieurs jours d'opérations de déchargement et de rechargement du premier véhicule privé de réapprovisionnement", a indiqué la Nasa.

"J'ai passé pas mal de temps à inspecter (la capsule, ndlr) ce matin, j'ai regardé les instruments, l'agencement et je suis très satisfait. On dirait qu'elle transporte autant de chargement que moi dans ma camionnette", a lancé depuis l'espace Don Pettit à des journalistes. "Elle est plus spacieuse que Soyouz", le vaisseau russe désormais utilisé par les Américains pour acheminer leurs astronautes vers l'ISS.

Dragon doit se désamarrer de la station le 31 mai afin de retourner le même jour sur Terre pour un amerrissage parachuté dans le Pacifique, au large de la Californie. SpaceX avait lancé Dragon le 22 mai de Cap Canaveral en Floride (Sud-Est) avec sa fusée Falcon 9. La société a conclu un contrat de 1,6 milliard de dollars avec la Nasa pour douze vols de livraison de fret à l'ISS en quatre ans.

La Nasa mise sur le succès de SpaceX car elle compte sur le secteur privé pour prendre la relève de la navette spatiale - dont la dernière a volé en juillet 2011 - en vue de ravitailler l'ISS dès 2012, à un moindre coût, avant d'y transporter des spationautes vers 2015.

AFP/VNA/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.