05/10/2020 16:43
La capitale de la région du Haut-Karabakh, Stepanakert, a été bombardée dimanche matin 4 octobre, a rapporté le média local Armenpress.
>>Le Vietnam s'inquiète des conflits au Karabakh
>>Arméniens et Azerbaïdjanais poursuivent les combats

Un homme inspecte un cratère qu'il affirme causé par une frappe arménienne à Beylagan en Azerbaïdjan, le 4 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'armée azerbaïdjanaise "a utilisé les lance-roquettes multiples Polonez et Smerch" pendant l'attaque.

La ville a été bombardée à plusieurs reprises depuis le début d'une nouvelle série d'affrontements le 27 septembre le long de la ligne de contact de la région contestée du Haut-Karabakh entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, selon le rapport.

La ville de Ganja en Azerbaïdjan a été bombardée par la partie arménienne dimanche 4 octobre, a déclaré Hikmat Hajiyev, un assistant présidentiel de l'Azerbaïdjan.

Le ministère azerbaïdjanais de la défense a déclaré samedi soir 3 octobre qu'un certain nombre de villages dans certaines régions, dont Jabrayil et Fuzuli dans la région du Haut-Karabakh, avaient été occupés par l'armée azerbaïdjanaise.

Les combats se poursuivent le long de la ligne de contact de la région du Haut-Karabakh, selon les deux parties.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan sont à couteaux tirés sur la région montagneuse du Haut-Karabakh depuis 1988. Des pourparlers de paix ont eu lieu depuis 1994, date à laquelle un cessez-le-feu a été conclu, mais il y a eu de temps en temps des affrontements mineurs le long des frontières.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.