06/01/2018 09:05
La cannelle, cannelle de Cayenne (nom botanique : Cinnamomum verum et nom vietnamien Cây quê), est un arbre à feuillage persistant, à l’écorce souple, brun-rouge et à fleurs jaunes.
>>L’embélie
>>L’iris tigré
>>Le bois de Gaïac

La cannelle.
Photo : Archives/CVN

Originaire du Sri Lanka et du Sud de l’Inde, la cannelle pousse dans les forêts tropicales, jusqu’à 500 m d’altitude. Elle est cultivée de manière intensive dans toutes les régions tropicales, notamment aux Philippines, aux Antilles et au Vietnam (Thanh Hoa, Nghê An, Quang Nam). On la multiplie par bouturage et, tous les deux ans, à la saison des pluies, on taille les arbrisseaux au ras du sol. La cannelle est cultivée comme épice et plante médicinale.

* Parties utilisées : l’écorce interne est utilisée dans diverses préparations. On la distille pour en extraire l’huile essentielle. Les petites branches de l’espèce voisine (Cinnamomum cassia) sont couramment employées en médecine pour soulager les symptômes du “refroidissement“.

* Principaux effets et usages médicinaux :

- Favorise le “réchauffement“ : la cannelle est utilisée pour “réchauffer“ l’organisme en cas de refroidissement, souvent en association avec le gingembre. Elle stimule la circulation, notamment périphérique (doigts et orteils). C’est aussi un remède classique en cas de troubles digestifs tels que nausées, vomissements et diarrhées mais aussi contre les douleurs musculaires et rhumes.

- Les extraits d’écorce ont une action antibactérienne et antifongique.

- L’intérêt thérapeutique de la cannelle est surtout aux propriétés antivirales et stimulantes de son huile essentielle.

- La plante peut favoriser l’arrivée des règles. En Inde, elle est utilisée comme contraceptif après l’accouchement.

Dans les années 1980, les recherches japonaises ont mis en évidence les propriétés sédatives et analgésiques de l’aldéhyde cinnamique. Cette substance est également efficace contre l’hypertension et pour faire baisser la fièvre.

* Attention : toxique en cas de surconsommation. Ne pas ingérer l’huile essentielle sans avis médical. Ne pas utiliser comme médicament chez la femme enceinte.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le pin sylvestre [22/04/2018 09:53]
La chélidoine [15/04/2018 08:52]
La germandrée [08/04/2018 14:05]
Le laurier commun [01/04/2018 12:02]
Le tussilage [25/03/2018 07:54]
La salicaire [18/03/2018 14:00]
Le caille-lait [11/03/2018 08:30]
Le serpolet [04/03/2018 08:06]
L’eupatoire [25/02/2018 23:25]
La sarriette des montagnes [04/02/2018 13:18]
Le marrube blanc [27/01/2018 16:00]
Le topinambour [21/01/2018 09:05]
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Le tourisme vietnamien séduit les Bangladais Les voyagistes vietnamiens devraient accorder plus d'attention au marché bangladais, tout en favorisant la coopération avec des partenaires bangladais pour concevoir des circuits touristiques adaptés aux Vietnamiens et aux Bangladais, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam au Bangladesh, Trân Van Khoa.