03/08/2018 14:45
La canicule a gagné jeudi 2 août les deux tiers de l'Hexagone, avec 66 départements en vigilance orange, des autorités en alerte et des températures écrasantes, qui devraient persister jusqu'en milieu de semaine prochaine.
>>Canicule en France: quatre départements en vigilance orange
>>Canicule et orages en France: 25 départements placés en vigilance orange

À Marseille, les thermomètres affichent 35 degrés le 2 août.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Une nette hausse des températures se met en place par le Sud-Ouest et gagne d'ici vendredi 3 août tout le pays. Seule la bordure Nord-Ouest de l'Hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés", selon le dernier bulletin de Météo-France.

"On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le Sud", avec des nuits "très chaudes". Jeudi 2 août à 15h00, il faisait 38,3°C à Aix, 37°C à Prades-Le-Lez dans l'Hérault ou encore 33°C à Grenoble.

Avec 66 départements en vigilance jeudi après-midi 2 août, on égale quasiment le record du 21 juin 2017, où 67 départements avaient été en vigilance orange au même moment.

Et les fortes chaleurs devraient durer: "un léger fléchissement est attendu pour ce week-end sur le Nord, avant une remontée des températures en début de semaine", qui devrait se poursuivre jusqu'à mercredi 1er août, a précisé le prévisionniste Olivier Proust, de Météo France.

Saturation des urgences

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, assure que le pays est "bien mieux armé" qu'en 2003, année où la canicule avait entraîné une surmortalité estimée à 15.000 personnes. Mais Patrick Pelloux, président de l'association des urgentistes de France, a tiré la sonnette d'alarme.

"Il y a déjà une saturation des services des urgences. Avec la canicule qui va durer, vous allez voir affluer de plus en plus de personnes, les plus vulnérables - les plus touchés sont les SDF - et nous serons dans une sur-saturation", a estimé l'urgentiste sur RMC/BFMTV.

"Il y a peu d'hôpitaux en tension, sauf dans la région du Grand Est", a de son côté assuré Agnès Buzyn lors d'une visite aux urgences du CHU de Nîmes.

À Perpignan, la mairie a ouvert au public des salles climatisées. Saint-Cyprien, station balnéaire très fréquentée des Pyrénées-Orientales, a aussi mis à disposition six locaux climatisés. À Lyon, sept "bibliothèques rafraîchies" peuvent servir de refuge.

Vigilance canicule. Photo: AFP/VNA/CVN


En Savoie, les associations de pêcheurs et prestataires de loisirs nautiques  nautiques ont cessé toute activité sur le Guiers, dans l'espoir d'abaisser la température de l'eau de la rivière. "Nous avions remarqué l'été dernier que la canicule avait une influence sur la survie des poissons. À 25 degrés, ils meurent tous et mercredi soir 1er août, l'eau était à 23,6 degrés", a expliqué David Maillard, le président de l'association de pêche du Guiers et du Tiers.

Sécheresse et pollution

À Paris, la préfecture a activé le niveau 3 du plan canicule dès jeudi matin 2 août, sans attendre le déclenchement de la vigilance orange. La Ville devait ouvrir cinq parcs supplémentaires toute la nuit pour permettre aux Parisiens de se rafraîchir.

En ce week-end de chassé-croisé sur les routes, Agnès Buzyn a appelé à "rouler plus tôt le matin ou tard le soir, éviter les périodes de grande chaleur, protéger les enfants (et) prendre suffisamment d'eau dans les voitures".

Corollaire de la chaleur et du trafic routier, un épisode de pollution à l'ozone est prévu vendredi 3 août en Île-de-France. Les automobilistes franciliens devront réduire leur vitesse de 20 km/heure, tandis que les poids-lourds en transit devront contourner l'agglomération parisienne. Le stationnement résidentiel sera gratuit à Paris vendredi.

La Haute-Savoie, l'Isère et les Bouches-du-Rhône étaient jeudi après-midi 2 août en vigilance orange, selon le Laboratoire central de la qualité de l'air. Le seuil d'information est déjà dépassé dans une partie de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le Var et dans les Bouches-du-Rhône.

Trente-neuf départements ont par ailleurs instauré des mesures de restriction d'eau, la situation étant particulièrement tendue en Vendée.

EDF a arrêté un réacteur nucléaire et réduit la puissance de deux autres jeudi matin 2 août, le long du Rhône, en raison de la canicule.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.