07/04/2017 21:26
Au moment où les pics de chaleur font leur apparition, le nombre de patients admis dans les hôpitaux à Hô Chi Minh-Ville est en forte hausse.
>>Canicule : coup de chaud pour les populations fragiles
>>Canicule : pic d’hospitalisations à Hô Chi Minh-Ville

Examen d'un malade par un médecin.

À l’Hôpital pédiatrique 1, Dô Thi Doan, qui vit dans la province de Binh Duong (Sud), a déclaré que depuis plus d’une semaine, sa fille souffrait de fièvres et de rhinorrhée. «J’ai vu le docteur à Binh Duong. Il m’a dit que ma fille n’avait qu’un banal rhume. Pourtant, à la fin de son traitement, la santé de ma fille ne s’était pas améliorée», a-t-elle indiqué.

Selon le docteur Pham Van Hoàng, doyen de la Faculté des examens médicaux de l'Hôpital pédiatrique 1, chaque jour, l’établissement reçoit entre 4.500 et 5.000  patients. Parmi eux, 20-30% souffrent de maladies respiratoires, 10% de maladies digestives et environ 5% de la maladie pieds-mains-bouche. Il y a aussi des cas de varicelle.

«La saison chaude correspond habituellement aux mois d’avril et mai. À cette période, la température peut grimper jusqu’à 38-39°C et fait monter le nombre d’enfants admis à l’hôpital. Bien que la saison chaude soit connue de tous, les parents devraient appliquer davantage de mesures de prévention des maladies pour leurs enfants», a recommandé le docteur Pham Van Hoàng.

À la Faculté d’entérologie, Bùi Hoàng Anh Thu, habitante du district de Hoc Môn, en banlieue de Hô Chi Minh-Ville, a informé : «Depuis trois jours, mon fils a des nausées, de la diarrhée et de fortes fièvres. Après l’examen médical, le médecin a dit que mon enfant souffrait de diarrhée aiguë et qu’il devait être hospitalisé».

Des hôpitaux débordés

Actuellement, ce département traite plus de 170 patients, dont la plupart souffrent de diarrhée aiguë. L'établissement est déjà surchargé. Une situation que l’on retrouve aussi à l'Hôpital des maladies infectieuses qui admet 130 patients, dont 30 cas atteints de la maladie pieds-mains-bouche, dix cas de varicelle...

 Vacciner un enfant contre les maladies tropicales.

Comme l’Hôpital pédiatrique 1, l’Hôpital pédiatrique 2 admet près de 7.000 patients chaque jour, dont la plupart souffrent de maladies respiratoires et digestives.

Pour la saison chaude, les médecins recommandent aux parents de s’assurer de l’hygiène corporelle de leurs enfants, en premier lieu les mains. Parallèlement, ils doivent se concentrer sur l’hygiène sanitaire des aliments pour éviter les maladies digestives... Avec certaines maladies facilement évitables grâce aux vaccins, les parents devraient amener leurs enfants se faire vacciner à l’hôpital.

Les maladies ORL (Oto-rhino-laryngologie) chez les adultes sont également en recrudescence. L’Hôpital oto-rhino-laryngologie de Hô Chi Minh-Ville recense plus de 200 consultations par jour. Le docteur Pham Kiên Huu, doyenne de la Faculté oto-rhino-laryngologiede l’Hôpital de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville, a informé que chaque jour, son unité recevait plus de 100 patients atteints d’otites contractées suite à des baignades pour se rafraîchir.

Texte et photos : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.